Le ministre de la Santé appelle à la fermeture des cabinets médicaux clandestins

Index 109

Le ministre guinéen de la Santé, Rémy Lamah, qui se trouve samedi en tournée dans le sud-est du pays, dans le cadre d'une tournée destinée à faire un état des lieux dans le cadre de la riposte contre Ebola, a appelé à la fermeture des cabinets médicaux clandestins, a-t-on appris de sources officielles.

A Kissidougou, préfecture située à près de 700 km de Conakry, qui a constitué la première étape de cette tournée entamée jeudi, il a échangé ses points de vue avec les autorités sanitaires et administratives de la ville, qui a enregistré à partir du 19 décembre une trentaine de décès dus à l'épidémie.

M. Lamah a appelé à une fermeture des cabinets médicaux clandestins, qui seraient des sources de propagation de l'épidémie hémorragique.

Le ministre de la Santé devait poursuivre sa mission dans la préfecture de Macenta, à la frontalière du Liberia, où l'implantation d'un centre de traitement Ebola et une forte sensibilisation des populations ont contribué à réduire le nombre de cas de contamination.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site