Le Président de la CENI, le général Siaka Sangaré prête serment à la Cour d'Appel de Conakry.

Nommé par décret présidentiel le 19 octobre 2010, pour mettre fin à la crise qui secouait le pays après l'élection contestée de Louncény Camara à la présidence de la CENI, le général malien, Siaka Toumani Sangaré a prêté serment, ce jeudi 4 novembre à la Cour d’Appel de Conakry.

Devant un parterre de personnalités composé des corps diplomatiques accrédités en Guinée, les membres du gouvernement dont le Premier ministre Jean Marie Doré et le ministre d’Etat à la présidence, Tibou Kamara, les membres de la CENI et les hommes de presse, le Président de la commission électorale nationale indépendante, s'est donc prêter à la cérémonie de prestation de serment, conformément à l’exigence de l’article 23 de la loi portant création, attribution, composition, organisation du fonctionnement de l'institution..

S'adressant au général Siaka Toumani Touré, le procureur de la République Paul Masteragi Fofana, tout en revenant sur les accords de Ouagadougou, a tenu à rappeler les compétences liées à la fonction de Président de la CENI, principal organe chargé de l'organisation des élections. Il lui signifiera en substance qu'après cette prestation de serment, de devoir désormais mesurer davantage toute la noblesse et la hauteur de la mission qui lui est dévolue.

« Vous ne deviez jamais perdre de vue que la CENI est chargée entre autres de l’établissement de la mise à jour du fichier électoral de l’organisation, du déroulement et de la supervision des opérations de vote. Elle en proclame les résultats provisoires, selon l’article 132 de notre constitution. La CENI doit dès lors veiller à ce que la loi électorale soit appliquée et respectée aussi bien par les autorités politiques, les candidats », a conseillé Me Fofana au président de la CENI, avant de lui souhaiter une bonne chance à sa nouvelle fonction.

Répétant après Doura Chérif, le premier président de la Cour d’Appel, le général Siaka Toumani Sangaré annonce: « Je jure de bien et fidèlement remplir ma fonction. D’agir en toute indépendance et objectivité de ne jamais participer sous aucune forme à une campagne électorale, de ne jamais livrer les secrets de délibération, de me comporter en tout lieu et en toute circonstance en digne et loyale membre de la Commission électorale nationale indépendante. De respecter scrupuleusement la loi fondamentale, les lois organiques d’une manière la réglementation en vigueur. »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×