Le Président de la République appelle les professionnels de la communication à s'impliquer davantage dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola

Getattachment aspx

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la fièvre à virus ébola qui sévit actuellement en Guinée, le Président Alpha Condé, après avoir rencontré la société civile et les opérateurs économiques, était face à la presse nationale et internationale ce mardi  09 septembre 2014 au Palais Sekhoutoureya.

Une série de rencontres qui vise à sensibiliser et à impliquer toutes les couches socioprofessionnelles du pays dans la stratégie de riposte mise en place par le gouvernement guinéen, pour stopper la propagation du virus, qui ne cesse de gagner du terrain dans le pays, depuis son apparition en début d’année.

Dans son intervention, le Président Condé a ainsi déclaré qu’ « Ebola est une maladie très grave et qu’il s’agit de la survie de la nation. En termes de conséquences économiques, cette épidémie s’est annoncée à un moment où la Guinée sort du forum économique d’Abu Dhabi ; à un moment où la Guinée vient de signer plusieurs conventions dont la plus importante reste l’accord-cadre avec Rio Tinto. Aujourd’hui à cause d’Ebola tous nos hôtels sont vides ».

Poursuivant son allocution, le Pr Alpha Condé tout en remerciant les partenaires étrangers pour leur assistance à la Guinée dans cette dure épreuve, soulignera le fait que, « la Guinée doit supporter son propre fardeau et au-delà, supporter celui du Liberia et de la Sierra Leone. Tant qu’il y a des cas d’Ebola chez les voisins les guinéens ne seront pas à labris ».

En outre, le Président de la République regrette l’attitude de certains professionnels des services de santé, en déclarant que « certains médecins sont têtus voilà pourquoi l’épidémie persiste encore. Ils refusent de porter des gangs avant de consulter les malades alors qu’ils sont suffisamment dotés en gangs ».

Le mot de la fin de cette rencontre, reviendra à Dr Sakoba Keïta, récemment promu au poste de Coordinateur national de la commission de Riposte contre Ebola, pour faire le point de la situation, sur l’évolution de l’épidémie.

Dans sa communication, le Dr Keita a donné les chiffres de 862 cas en Guinée dont 555 décès. Sur les cas d’Ébola avérés il dénombre à 664 cas avec 400 décès, des cas probables 151 pour 151 décès et 47 cas suspects sur 4 décès. A ce jour, 134 personnes restent hospitalisées dans les différents centres d’isolement à travers le pays, selon Dr Keïta.
Dr Sakoba Keïta soulignera enfin, qu’un plan de riposte globale a été élaboré, dont la mise en œuvre nécessitera de la part de l’Etat guinéen et de ses partenaires, la mobilisation de la rondolette somme de 70 millions de dollars.

Synthèse: BAYO Abidine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×