Le projet de bauxite Dabola-Tougué repart pour 25 nouvelles années

Photo 12

La Guinée et l'Iran ont renouvelé, le 3 août, la convention de la société des bauxites de Dabola-Tougué (SBDT. SA), pour une nouvelle période de 25 ans renouvelable, suivant le nouveau code minier guinéen. La convention avait été signée en juillet 1992, pour une période de 25 ans, puis ratifiée et promulguée le 06 octobre la même année.

« C'est une relance d'un projet très important dans la coopération entre la Guinée et l'Iran. Un projet qui a connu beaucoup de retard dont la durée de convention risquait d'arriver à expiration », a expliqué le ministre des mines, Kerfalla Yansané. Il a rappelé que, dans les années 90, à la signature du projet, les questions d’ordre environnemental et d'impact social n'étaient pas aussi importantes, relevant qu’aujourd'hui le contexte a changé et on est obligé d’en tenir compte. « Donc, tous les aspects environnementaux seront pris en compte par le projet à savoir, l'aspect économique, social et environnemental », a rassuré Kerfalla Yansané. La concession minière englobe 13 plateaux dans la région de Dabola et deux autres dans la zone de Tougué. Selon Fodé Diaby, Dg-adjoint de la société des bauxites de Dabola-Tougué, le projet comprend un volet mine qui porte sur une capacité de 4 à 10 millions de tonnes par an et un volet transport qui se fera en 50% eau et 50% bauxite. La société des bauxites de Dabola-Tougué (SBDT. SA), au capital de 20 millions $, est détenue à 49% par la Guinée et à 51% par l'Iran.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site