Le projet de fer Sandenia de Cape Lambert profitera des infrastructures de Simandou Sud

123e4bdc25fabb5c4f7f8172660c668a l

Le chemin de fer Trans-guinéen de 650 km et le port en eau profonde intégrés au projet de fer Simandou, de Rio Tinto, sont « de bon augure » pour le projet de fer Sandenia, a commenté, le 19 juin, Tony Sage, Executive Chairman de Cape Lambert Resources Ltd.

Ces infrastructures multi-utilisateurs et multi-usages, précise M. Sage, apportent une « solution potentielle à l’exportation du minerai de fer du projet Sandenia aussitôt son développement achevé ».

Cape Lambert Resources, compagnie listée sur ASX, détient à 100% Sandenia qui porte sur un seul permis d’exploration couvrant 298 km2, à 290 km à l’est de la capitale guinéenne Conakry.

Sandenia, à la phase d’exploration préliminaire, a identifié cinq objectifs prometteurs, recelant des oxydes avec une formation de magnétite de fer rubanée sous-jacente. Son gisement central est à près de 5 km de la ligne du chemin de fer Trans-guinéen qui sera construit dans le cadre du projet Simandou Sud.

Sur la base de l’interprétation aéro-magnétique, de la cartographie, des tranchées creusés et de l’échantillonnage, Cape Lambert estime l’objectif global d’exploration de Sandenia à entre 1,2 et 2 milliards de tonnes à une teneur en fer variant entre 25% et 35%.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site