Les mots durs de Luis Fernandez envers Ibrahima Traoré

Luis fernandez

Le sélectionneur du Sily National, Luis Fernandezest revenu sur l’affaire Ibrahima Traoré, qui a décliné sa convocation pour la double confrontation face à la Namibie, comptant pour le deuxième tour préliminaire du Mondial 2018.

Connu pour son franc parler, le Français a été dur avec l’attaquant de Moenchengladbach, et a évoqué le coup de fil qui a eu lieu entre les deux hommes «  Ibrahima Traoré ne m’a jamais appelé pour s’excuser, je n’en avais pas besoin aussi. Cependant, j’étais très content, très heureux qu’il exprime son envie de revenir. On a eu une bonne discussion. C’est lui qui m’a dit qu’il a eu de bons retours sur la gestion de la sélection, que tout est mieux organisé désormais. Si je l’ai mis dans la liste des 20 joueurs pour la double confrontation contre la Namibie, c’est avec son feu vert et sa bénédiction » Chose niée par Traoré qui n’avait pas donné son accord selon ses dires, et jette ses critiques sur la sélection   »Personne n’est venue une fois à Mönchengladbach. Personne n’a proposé une fois de me rencontrer. Moi je l’ai proposé. Je dis même que s’il faut venir à Paris, je vais venir pour discuter avec le coach ou ses adjoints. C’est juste un des adjoints de Luis qui est venu chez moi à Paris pour discuter. Chez moi ici à Mönchengladbach, personne n’est jamais venue »

Luis Fernandez n’est pas allé de main molle avec Traoré, l’accusant presque de manque de patriotisme «  Actuellement, il est bien dans son club mais il n’est pas encore devenu un grand joueur africain. Samuel Eto’o ou Didier Drogba ne va jamais faire ce qu’il est en train de faire. Eux ne vont pas refuser leur sélection nationale et vous savez pourquoi? Parce qu’ils connaissent la souffrance des gens dans leur pays. Ibrahima Traoré doit penser aux supporters du Syli national, pas à Luis Fernandez ou à son staff « .

Il a rajouté qu’il pouvait se passer de convoquer Traoré, notamment après les derniers bons résultats de la Guinée « Après les résultats qu’on a eus en Algérie et au Maroc, j’aurais pu prendre la décision de continuer avec le groupe qui était là, mais je ne l’ai pas fait. Moi, je ne ferme la porte de la sélection à personne. Au contraire, je cherche à mobiliser toutes les forces pour en faire une bonne équipe « .

Voilà une affaire qui est loin d’être finie…

Par RAF Z

Source: StarAfrica

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×