Les opérateurs se préparent au basculement vers la nouvelle numérotation

sans-titre-49.png

Le nouveau plan de numérotation national est censé entrer en vigueur le 31 mars 2013 en Guinée. Pour les opérateurs locaux des télécommunications, l’heure est aux derniers réglages pour que ce basculement se fasse sans gênes pour les consommateurs. Moustapha Mamy Diaby, le directeur général de l'Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT), avait annoncé le passage des numéros de téléphone de huit à neuf chiffres le 5 février 2013.

La décision avait été prise après une concertation avec les opérateurs de téléphonie au regard des limites qu’avait atteint le plan de numérotation à huit chiffres. De manière pratique, les consommateurs guinéens devront alors ajouter à leur numéro de téléphone le 60 pour les abonnés Sotelgui, le 62 pour Orange, le 63 pour Intercel, le 65 pour Cellcom et le 66 pour Mtn-Areeba. Dans la nuit du 20 au 21 mars, entre 23h et 6h, Orange a effectué ses tests d’appels avec l’ensemble des opérateurs du pays. L’opérateur avait au préalable publié un communiqué le 19 mars 2013 pour informer sa clientèle de cette opération et lui présenter ses excuses pour les désagréments qu’elle aurait à subir durant ce laps de temps.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×