Les perspectives macroéconomiques pour 2014 sont positives (FMI)

Imagescafezwgd

"Les perspectives macroéconomiques et monétaires de la Guinée pour l'année 2014 sont positives, à condition que la situation politique reste stable et que l'exécution des réformes structurelles s'accélère", a déclaré lundi le représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Guinée, Abdoul Aziz Wann, lors d'une rencontre avec des responsables du gouvernement guinéen.

Selon une note d'information de cette institution citée par M. Wann, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel de la Guinée pourrait rebondir à 5,4%. Les réformes macroéconomiques et les multiples mesures de sécurité financière et monétaire ont été des facteurs encourageants pour les institutions financières internationales, notamment la Banque mondiale et le FMI qui accompagnent la réalisation de plusieurs projets de développement et de renforcement des capacités du pays.

Ainsi, lors du dernier conseil d'administration du FMI, la Guinée a bénéficié d'un financement de 28,2 millions de dollars, a fait savoir le représentant du FMI.

L'institution financière apporte également des appuis techniques pour renforcer les capacités des agents et instances de mobilisation des recettes en faveur des caisses de l'Etat, ainsi que la gestion des finances publiques et la réforme dans le secteur minier et dans l'administration.

Le ministre guinéen de l'Economie et des Finances, Mohamed Diarré, a déclaré que plus de 112 millions de dollars ont déjà été débloqués sur un montant de 198 millions à décaisser en sept étapes, pour la période de 2013 à 2017.

Pour lui, contrairement à l'année précédente, cette année, le gouvernement guinéen est à pied d'œuvre pour une nette amélioration dans la mobilisation des recettes et pour la maîtrise des dépenses publiques, afin d'accorder plus de ressources aux secteurs prioritaires touchant directement la vie quotidienne des populations.

Cette mobilisation fiscales et non fiscales pour le compte de l'année 2014 va atteindre 19%, avec un accent particulier à mettre sur les structures et entités publiques du gouvernement.

Dans la même logique, le représentant de la Banque mondiale en Guinée, Cheick Fantamady Kanté, a quant à lui souligné que son institution appuie plusieurs projets de développement dans le pays. Les efforts de la BM s'articulent autour de l'accélération de la croissance afin d'empêcher que le pays ne dépende exclusivement des ressources minières, l'amélioration des finances publiques et l'appui pour le renforcement des ressources humaines.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×