LES PRIX NOBELS (I)

 

Est-ce que nous sommes maudits ? Dans tous les cas, nous n’avons pas honte !

Les gens qui traitaient le régime défunt de sanguinaire, inventeur de complots, se permettent de crier au complot ; comme dirai l’autre :

Chacun a son tour chez le coiffeur !

Tout les guinéens savent que feu général lansana conté a été traité de tout les noms, dans une volonté manifeste de présenter l’homme comme un ennemi de la démocratie, un tortionnaire et même un cannibale.

Le proche entourage : commandant mamadouba soumah. Commandant manou cissé, colonel Tidjane Camara, colonel Viavas Sylla, colonel mamadouba Sylla, divisionnaires termite mara, Ibrahima djeng, etc., ont eu tous les qualificatifs.

Si a cette époque, nous étions des menteurs, qui voulaient réduire les politiciens au silence, c’est dire que jean marie doré est un malade mental, un psychopathe, parce que c’est lui qui cri au complot a présent. Il ment ! Il n’y a aucun complot ; aucune menace interne ou externe. Il cherche à entretenir aussi longtemps que possible, cette situation de ni paix, ni guerre, pour s’enrichir ; juste s’enrichir !

Ah bon ? Jean marie aime les renseignements généraux ? Il est ami aux hommes en uniforme ?

Tout cela m’étonne !

L’homme qui lors des rencontres d’Abuja, et la rencontre aves les guinéens d’Abidjan a la bourse du travail incitait a la désobéissance civile, a la prise des armes devient le gardien de la paix ! Il se désolidarise des autres !

Malhonnête !

Quand la sécurité d’état découvrait ces entrées chez Charles Taylor pour déstabiliser son propre pays, il criait au complot contre sa personne et toute la classe politique. Il n’était pas le seul visiteur du bunker de sinkor du nom du quartier ou résidait Charles Taylor a Monrovia. Avec lui, il y avait d’autres hommes politiques.

Le défunt président, je ne sais pour quelle raison, n’a jamais voulu que jean marie soit inquiéter ; au faite, il ne considérait pas les agissements de cet homme parce qu’il le trouvait trop bas, je dirai même comique. C’est ce qu’il montre en ce moment. C’est un bavard, une personne qui souffre de la bougeotte et qui veut remettre la transition (acte II) en cause.

Rien d’autre qu’un opportuniste !

Si le prix Nobel de la paix devait être décerné au général sekouba, on devait décerner le prix Nobel du <<YAGUITAREYA>> a jean marie !

Ce qui est encore malheureux, c’est qu’il est devenu coureur de jupon ; il y a peut de temps, il a offert la somme de dix mille dollars américain ($ 10,000.00) a une jeune fille, ex-étudiante dans un pays de l’Afrique de l’ouest. Le moment venu, son identité sera donnée. D’où vient cette manne ? Pour qui connaît le train de vie de jean marie avant son atterrissage à la primature, sait qu’il n’a pas ces moyens propres à lui.

Pour des gens comme jean marie, la politique c’est du business, une P.M.I, pour s’enrichir. Pour preuve, tout ces leaders qui sont rentré au gouvernement ont fermé leurs gueules, parce qu’ils ont ce qu’ils voulaient.

Si les bourreaux se prennent pour des victimes, ils sont tous bien pour les barreaux !

Jean marie ;

Franchement, je pensais que tu aurais supprimé, la police, la gendarmerie et même l’armée quand tu es venu aux affaires, parce que tu détestes l’uniforme ; bizarrement, tu voles la vedette aux menteurs, a ceux que tu qualifiais de diable. Tu es sûrement tenté de cumuler les fonctions de premier ministre et de ministre de la sécurité, voir, chef d’état major de la gendarmerie nationale.

Jusque là, j’appréciais tout ce que tu posais comme acte ; hélas tu es devenu un léopard, un Mobutu, parce que tu rêves de coup d’état partout. Il sera très intelligent de ta part de mettre de l’eau dans ton vin, parce que tout les guinéens, ne sont pas des peureux, des arrivistes ou des opportunistes.

Moi je souhaiterai que tu épargnes la guinée de tes accusations idiotes et insensés, et que tu fasses ce que tu veux de l’argent du contribuable, jusqu'à ce que tu quittes tes fonctions. Ce qui reste claire, c’est qu’au stade actuel de la situation, un affrontement est inévitable en guinée, quelque sois l’issue des élections.

C’est regrettable !

Le premier objectif de l’heureux, élu sera de régler ses comptes, se venger de ceux et celles qui, a un moment lui ont empêché de prendre le pouvoir par les armes. Ensuite, il fera une purge dans l’armée, toujours victime, toujours accusé de coupable. Ainsi le pays basculera.

Je m’attends d’ores et déjà aux injures des arrivistes et opportunistes qui arpentent les couloirs de la primature ; je m’en fiche, parce que je dirai toujours ce que je pense, ce que je sais ou ce dont j’ai été témoin. Eux ils cherchent de l’argent, du boulot, etc. Moi je ne souhaite plus retourner dans les rangs de ces cercles vicieux et ingrats. Mieux, je suis préparer à vivre en exil aussi longtemps que possible et je ne suis pas malheureux.

Donc, je dirai la vérité, mais pas la vérité du ministre de <portos>, que je préfère appeler <la calomnie du ministre>. Voici un idiot, qui insulte le président Sékou Touré comme bon le semble, parce qu’il a passé dix ans en bagne.

Pourquoi ?

Il dira toujours ce qu’il a subit et jamais ce qu’il a fait.

Quand les bourreaux se prennent pour des victimes !

Donzo Elhadj Aboubacar

donzo@afrik.com

donzo@maktoob.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×