Les régulateurs de l'audiovisuel de l'UEMOA et la Guinée en conclave à Ouagadougou

3140 uemoa

La deuxième réunion des présidents des instances de régulation de l'espace UEMOA plus la Guinée a débuté mardi à Ouagadougou en vue de poser les jalons de la plateforme des régulateurs de l'audiovisuel dans la zone UEMOA et la Guinée.

Cette rencontre va également se pencher sur le processus de mise en oeuvre de la Télévision numérique de terre (TNT).

En décembre 2013, la plateforme des régulateurs de l' audiovisuel de l'espace UEMOA plus la Guinée a été portée sur les fonts baptismaux à Niamey, les présidents se retrouvent actuellment à Ouagadougou pour adopter les statuts et le règlement intérieur de la structure.

Cette réunion sera par ailleurs le lieu de répartir les tâches, d'examiner un projet de mise en place d'un Observatoire ouest- africain de l'Audiovisuel et de faire le point de l'évolution de la transition numérique dans les différents pays.

La présidente de la Plateforme, Béatrice Damiba, également présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina a indiqué que cette plateforme est un cadre de mutualisation des compétences des instances de régulation des pays membres de l"UEMOA plus la Guinée dont l'objectif est de promouvoir le secteur de l'audiovisuel Ouest africain.

"La création de la plateforme se justifie par la volonté des pays membres, d'oeuvrer à la promotion du secteur audiovisuel ouest-africain pour lui faire prendre une part plus importante dans le flux des programmes mondiaux", a-t-elle ajouté. Convaincue que la régulation des medias audiovisuels est un enjeu, Mme Damiba a souhaité que les résultats des travaux marquent le point de départ d'une "fabuleuse aventure pour l' avènement d'un espace médiatique plus intégré au service de la compréhension mutuelle entre nos peuples, sur la base bien comprise d'une réelle liberté de la presse et dans le contexte d' une vraie et profonde démocratie".

La création de cette structure est intervenue dans le contexte de l'information caractérisée par la démultiplication des supports de réception, a relevé le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, Seydou Sessouma.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site