Les travailleurs de la Sotelgui refusent leurs 12 mois d’arriérés de salaires

Index 16

Les travailleurs de la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui) se sont regroupés le 14 juillet 2014, jour de début de paiement de leurs droits sociaux à la paierie générale, pour refuser de percevoir cet argent. Alors que toutes les assurances ont été faites par le gouvernement le 12 juillet dernier sur le respect du protocole d’accord signé entre lui et les syndicats, l’accalmie qui pointait à l’horizon a de nouveau cédé place à la grogne.

À travers un communiqué, les employés de la Sotelgui ont encore et toujours dénoncé le communiqué publié par Oyé Guilavogui, le ministre des télécommunications, qui informe les travailleurs du paiement effectif de leur frais de séparation et autres indemnités dès le 14 juillet 2014. Pour les travailleurs qui considèrent que ces arriérés sont une maigre offre du gouvernement exigent plutôt leur régularisation définitive, une rencontre avec le chef de l’État et le départ du ministre Oyé Guilavogui. 

Même s’il était possible que des représentant des travailleurs rencontrent Alpha Condé et obtiennent même le départ d’Oyé Guilavogui, il serait certainement plus difficile encore de décrocher leur régularisation au regard des exigences de relance de la Sotelgui élaborées par la Banque mondiale. La principale étant la réduction des près de 1600 employés actuels à près de 300 employés.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×