Malado Kaba et Mohamed Lamine Doumbouya respectivement ministre de l’Economie, des Finances et du Budget prennent fonction

3f670763861139bf2201e7bc224257d4 l 1

Moins de 48 heures après leurs nominations au sein de la nouvelle équipe Gouvernementale, Malado Kaba et Mohamed Lamine Doumbouya respectivement ministre de l’Economie, des Finances et du Budget ont été officiellement installés dans leurs fonctions par le Secrétaire Général du Gouvernement, Sékou Kissi Camara, à la faveur d’une cérémonie de passation de service.

Pour Malado Kaba le défi à relever est majeur, au regard des objectifs assignés au nouveau gouvernement par le Président Alpha Condé. Des défis pour lesquels des résultats concrets sont attendus pour le bonheur des populations guinéennes. Cela passera essentiellement par le soutien et la levée des différentes contraintes enregistrées en fournissant des solutions de base au peuple de Guinée.


Première femme à la tête de ce département stratégique et forte d'une forte expérience professionnelle de 18 ans au sein d’institutions et autres organisations internationales de référence, Malado Kaba entend collaborer avec Mohamed Lamine Doumbouya, Ministre du Budget, pour redonner un nouvel élan à l’économie guinéenne, en poursuivant les réformes engagées avec l’appui des partenaires au développement.


L’épidémie d’Ebola ayant eu un impact incommensurable sur l’économie guinéenne en entrainant une baisse drastique des recettes de l’Etat et en tenant compte de l’urgence des priorités, Mohamed Lamine Doumbouya, nouveau Ministre du Budget, dira que les défis qui se posent à lui et son équipe consisteront à s’inscrire dans la dynamique de changement et d’émergence de notre pays impulsés par le Chef de l’Etat à travers des investissements dans les infrastructures socio-économiques. Pour le financement de ces projets, le nouveau Ministre du Budget entent se baser sur la poursuite de facilités de crédit élargies accordées par le FMI et la Banque Mondiale; mais aussi l’accroissement et la sécurisation des recettes actuelles de l’Etat et l’extension de l’assiette fiscale en procédant à une planification d’une stratégie de formalisation du secteur informel pour mobiliser les recettes de l’Etat.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site