Les autorités guinéennes saluent la contribution chinoise dans la lutte contre la fièvre Ebola

Finebola 1132x509

Les autorités guinéennes ont salué à différentes occasions officielles, la contribution du gouvernement chinois dans sa lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée, qui a fait plus de 2000 morts. Dans une interview accordée à Xinhua à Conakry en 2014, le ministre guinéen de la coopération internationale Koutoubou Moustapha Sanoh a dit que "la Chine a été le tout premier pays à venir en aide à la Guinée" dès l'annonce de l'épidémie de fièvre Ebola au sud du pays.

Presqu'à la même période, le gouvernement chinois a fait un don de matériels sanitaires estimé à un million de Yuan RMB, soit plus de 160 mille USD en faveurs du gouvernement guinéen.

En réaction à l'appel lancé par trois chefs d'Etat de la Communauté économique des Etat de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) dont les pays sont touché par la fièvre Ebola (Guinée, Sierra Leone et Libéria), le gouvernement chinois a accordé un nouveau don de matériels sanitaires pour la prévention d'une valeur de 30 million de Yuan RMB, soit 4,9 million de dollars et chaque pays a reçu 10 million de Yuan RMB.

Au mois d'août 2014, un avion spécial a sillonné les trois pays pour y acheminer du matériel sanitaire et hygiénique contre Ebola.

Avec la recrudescence de l'épidémie, la Guinée a bénéficié d'un appui octroyé par la Chine d'une valeur de 30 millions de yuans, composé d'une série complète d'équipements et de matériels, lits de malades, ambulances, kits sanitaires, équipements pour agents communautaires, etc.

Pour renforcer les capacité opérationnelle des agents de santé, la Chine a également déployé plus de 5 groupes d'experts chinois en santé publique pour former plus de 1.600 médecins, soignants et agents de santé communautaires guinéens impliqués dans la lutte contre l'épidémie.

Par ailleurs la Guinée a obtenu de la Chine de 31 tonnes de matériels médicaux pour la protection du personnel de santé engagé dans la lutte contre la fièvre Ebola.

En décembre 2014, à l'occasion de la signature d'un prêt de la Chine à la Guinée d'une valeur de 50 millions de Yuan RMB soit 8, 5 millions de dollars, le ministre guinéen de la coopération internationale a rappelé qu'en moins d'un an, la Guinée a bénéficié de près d'un milliard de dollars de la Chine pour financer les projets de développement, hormis l'assistance médicale, alimentaire déjà apportée à son pays.

Face à la précarité alimentaire et à la malnutrition des familles dues à l'épidémie d'Ebola, la Chine a offert 2 millions de dollars en don alimentaire pour les victimes de d'Ebola.

Lors de son séjour en Guinée, le haut-commissaire du gouvernement chinois pour la lutte contre Ebola en Afrique Xu Shuqiang a offert un don d'un million de dollars en matériels et médicaments à l'hôpital de l'amitié sino-guinéen, qui a perdu 6 médecins dans la lutte contre Ebola.

Alors que le gouvernement apporte appuis financiers, matériels et logistiques, tout au long de la période d'intense épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola, les entreprises chinoises installées en Guinée n'ont pas interrompu leurs activités sur le terrain.

Et pour apporter le soutien moral du peuple chinois au peuple guinéen, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a effectué une visite d'amitié et de coopération en Guinée, au mois d'aout 2014.

"La Chine est un partenaire de référence dans le développement de la Guinée", a affirmé le ministre de la coopération internationale.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site