Manifestation devant le palais de justice de Bruxelles

images-31.jpg

A l’occasion du 3ème anniversaire des massacres du 28 Septembre 2009 au stade de Conakry, massacres considérés par les Nations Unies et les organisations humanitaires (Human Rights Watch, Amnesty international, OGDH, etc), le Collectif des Guinéens contre la Répression (CGCR) invite tous les Guinéens, les amis de la Guinée et toutes les personnes et organisations, à se joindre à nous, pour dénoncer l’injustice et l’impunité en Guinée et ailleurs. La dite manifestation aura lieu le vendredi 28 Septembre 2009 à la place Poelaert, devant le palais de justice de Bruxelles, de 10h30 à 13h. Arrêt Louise (Metro 2 et 6), arrêts des 4 bras ou Louise    (trams 92, 94 et 97).

En guise de rappel, lors de la manifestation pacifique du peuple contre la junte au pouvoir le lundi 28 Septembre 2009 et jours suivants, plus de 157 personnes ont été massacrées, plus de 120 femmes violées sous un soleil ardent et devant des milliers de personnes. Actuellement plusieurs femmes violées et des milliers de personnes blessés ne peuvent se soigner par manque de moyens, de soutiens et de services hospitaliers adéquats. Alors que leurs bourreaux, eux, continuent en toute impunité, à gravir les échelons de l’armée, des forces de l’ordre et de l’administration guinéenne. De nos jours, nombreux parmi eux sont des ministres, des gouverneurs, des préfets, des ambassadeurs ou des conseillers du gouvernement d’Alpha Condé. Les victimes ne comptent que sur nous pour, non seulement dénoncer l’inaction de l’Etat guinéen et de la CPI, mais aussi pour que les auteurs soient arrêtés et jugés et que l’Etat guinéen soit mis devant sa responsabilité.

Nous tenons à vous rappeler aussi, que ce massacre n’est ni un fait du hasard, ni un fait isolé en Guinée. Il a eu lieu tout simplement parce que ceux de 2006-2007 ou de 2008 n’ont pas été punis par la justice. C’est aussi parce que  leurs auteurs n’ont pas été inquiétés, qu’il y a eu d’autres tueries pendant et après les élections de 2010, l’abattage de troupeaux en Basse Côte et en Forêt en 2011, le massacre de Zowota en Août 2012. La dictature et l’impunité n’épargnent personne, même si certains constituent la cible principale.

Face à l’impunité répétée en Guinée, des victimes ont fondé ce Collectif et ont saisi la justice belge pour qu’enfin la lumière soit faite et que les exactions contre le peuple cessent. Nous invitons particulièrement les organisations féminines guinéennes et belges, à venir très nombreuses, car depuis cette date leur dignité, et leur personnalité sont mises en cause.

Nous invitons également la diaspora guinéenne à se mobiliser pour marquer ce triste anniversaire un peu partout à travers le monde.

Pour toute information sur le déroulement de cette manifestation, contactez nous sur  cgcr2009@gmail.com

Collectif des Guinéens contre la Répression (CGCR)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site