Moindres importations de céréales en Guinée en 2016

Epis mais 0

La récolte céréalière en 2015 devrait être supérieure à la moyenne en Guinée, la plupart des zones  de production ayant bénéficié de pluies favorables ce qui devrait conduire à une baisse des importations en 2016. Des conditions météorologiques particulièrement favorables à Forécariah, Boke, Koundara, Dinguiraye et Mamou, et la fin de l’épidémie d’Ebola, devraient permettre d’obtenir une production céréalière de 3,5 millions de tonnes (Mt) en 2015, soit 7% de plus qu’en 2014 et de 11% supérieure à la moyenne, selon le bulletin Giews de la FAO.

La production de riz paddy est estimée à 2,047 Mt, en hausse 4%par rapport à l'année précédente.

Les besoins en importations céréalières en 2016 sont estimés à environ 613 000 tonnes, soit 7% de moins qu’en 2015. Celles de riz devraient diminuer de 9% tandis que les importations de blé devraient rester au même niveau. La FAO observe que tous les pays voisins ayant rouvert leurs frontières avec la Guinée, les flux commerciaux se sont significativement intensifiés.

Source: COMMODAFRICA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site