Oumar Koulibaly, nouveau Dg de Sotelgui, promet une férocité concurrentielle de la société dans 6 mois

Oumar koulibaly nouveau dg de sotelgui

Le nouveau directeur général de la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui) a pris l’engagement de faire de l’opérateur historique, en pleine restructuration, une entreprise concurrentielle dans les six prochains mois. Oumar Koulibaly, l’ancien directeur général par intérim de l'Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) durant les huit dernier mois, s’exprimant le 17 août 2016, lors de la cérémonie de passation de témoin au nouveau directeur général, Antigou Cherif, a promis de faire à nouveau de Sotelgui, la compagnie préférée des Guinéens.

Le nouveau patron de l’opérateur historique dont les propos sont rapportés par le site d’information guinéen aminata.com, a déclaré : « Je vous garantis, dans 6 mois, je suis prêt à défier les autres sociétés de télécommunications. Orange, Cellcom et MTN, on n’en parlera plus. Quant à Intercel, eux, dans quelque temps je vais les enterrer (…) On ne parlera que finalement de la Sotelgui parce que nous gérerons cette institution avec rigueur, compétence et je vous promets que je mettrai tout ce qui est de mon pouvoir, de mes compétences pour relever cette institution ».

Il y a exactement deux mois, le 19 juin 2016, Moustapha Mamy Diaby, le ministre guinéen des postes, télécommunications et de l’économie numérique, dévoilait les étapes envisagées par le gouvernement pour remettre la Sotelgui sur les rails. Au cours de l’entretien accordé à l’émission Inside, diffusée sur Espace TV, le patron du secteur national des télécoms expliquait que la relance de l’opérateur historique des télécommunications passerait par un partenariat public-privé.

« Nous allons trouver un partenaire qui connaît l’industrie des télécommunications, doté d’une capacité financière aisée pour l’investissement dans la modernisation et l’extension réseau. Il faudra recruter des personnes, mettre sur pied une très bonne dynamique dans le processus de commercialisation et de marketing des produits, pour pouvoir entrer valablement en concurrence dans un marché très dynamique et très concurrentiel », avait détaillé le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique.

Muriel Edjo

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site