Ouverture d'une enquête judiciaire suite au crash d'avion

Sans titre 210

Une enquête judicaire a été ouverte vendredi, suite au crash d'avion mercredi dernier qui a tué deux officiers français et guinéen, à la base militaire non loin de l'aéroport international de Conakry. "Le procureur de la république près du tribunal de Mafanco a été saisi et une enquête judicaire a est en cours", indique le ministre guinéen de la Défense Mohamed Diané dans un communiqué de presse.

Selon le communiqué, il est trop tôt pour évoquer "les circonstances qui ont conduit à la disparition de ces deux officiers, français et guinéen.

Par ailleurs, le ministère de la Défense nationale a précisé qu'en sa connaissance, aucune photographie du crash n'a été prise sur les lieux du drame.

Et c'est pourquoi le ministère de la défense a supplié la presse à souscrire la publication de toute photographie qui ne serait pas une illustration directe de l'accident du mercredi dernier.

Mercredi 5 octobre dernier, un aéronef de type Tratras de l'armée de l'air guinéenne s'est écrasé en bordure de la piste aérienne de l'aéroport de Gbéssia-Conakry, causant la mort du lieutenant-colonel Patrick Valot, conseiller français et instructeur pilote auprès du chef d'Etat-Major de l'Armée de l'air guinéenne et le lieutenant Laye Mara pilote à l'Etat-Major de l'Armée de l'air.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site