Poisse et angoisse dans une Guinée en piteux état

Est-ce que nous savons vraiment ce que nous voulons ? Nous ne sommes pas que borgnes, nous sommes devenus aveugles ! Une cécité qui nous conduit directement à la mort. Nous sommes toujours en retard dans nos appréciations de la situation guinéenne. Ainsi c’est une erreur de croire qu’AC va prendre la Guinée là où Sékou l’a laissée. Il ne va plus rien prendre ; il a déjà pris ce qu’il y avait à prendre !

Nous avons beaucoup parlé et écrit. Arrêtons les discours et agissons autrement nous n’aurons plus le temps de compter le temps. Regardons très bien ce qui se passe en Guinée. En dehors de la dictature de Sékou Touré et de sa révolution cannibale, période hors concours, tout dirigeant qui se hisse à la tête de l’Etat fait regretter son prédécesseur : ainsi Lansana Conté est préférable à Dadis Camara qui lui-même vaut mieux que Sékouba Konaté, militaire moins dangereux que le civil AC qui est un rouge pur et mûr !

 

La Guinée a eu toutes ses chances mais n’en a pris aucune. Elle a tellement raté ses rendez-vous avec l’histoire que c’est l’histoire qui ne semble plus vouloir lui accorder un autre rendez-vous. Quelle malchance « planifiée » ! C’est ce que j’appelle la poisse !

 

Aujourd’hui, un nouveau Pol Pot est à la tête du pays : le « Commandant AC », Président Dictateur Général de la Guinée et « professeur fossoyeur » de la patrie. Voyez les faux complots, les arrestations arbitraires et ethniquement ciblées, les dénonciations sous la torture, les liquidations physiques et, en même temps, les motions de soutien émanant de tout le territoire contrôlé par le RPG, avatar génétique du PDG. Qui peut vraiment parler de la mort de Sékou Touré ? Le Responsable Suprême de la Révolution est encore vivant ! Une révolution permanente…

 

Un des signes révélateurs d’une dictature c’est l’ampleur des motions de soutien pour sauver le chef. Après le coup bidon de Kipé (un simple regard balistique montre que les coups de feu ont été tiré de la chambre d’AC pour détruire le plafond), chacun est « indigné » par le prétendu attentat et remercie Dieu d’avoir sauvé le Président qu’il nous a miséricordieusement donné. Quelle hypocrisie !

 

Dieu n’aime pas les hypocrites. Chacun condamne n’importe quoi avec « la dernière énergie » au point que personne n’a plus la moindre énergie. Un climat de délation a été installé, obligeant toute personne inquiète de son intégrité physique, à se montrer ostensiblement « indigné par un acte lâche et odieux et exigeant un châtiment exemplaire de ses auteurs ».

 

Ce n’est pas sans émotion que j’ai pris connaissance de la honteuse motion d’une coordination grotesque qui se prétend parler au nom du Fouta Djallon. Entre AC et le Créateur, elle a choisi une créature et juré sa fidélité au « Peureux Maximo » ! Avoir peur d’un peureux, quelle angoisse !

 

C’est justement parce que l’angoisse s’est ajoutée à la poisse que notre Etat est en piteux état. Tout se déconstruit parce que construit sur du faux : élections faussées par des ordinateurs trafiqués, faux complots pour de vrais arrestations préméditées.

 

En Guinée, les hauts faits d’armes de l’armée sont connus : coups d’Etat contre des cercueils, assassinats de civils désarmés (nos braves soldats ne tirent que dans le dos !), etc. Il n’y a rien d’étonnant en Guinée et plus le mensonge est gros et provient du sommet de l’Etat, plus il passe : destruction en 3 heures d’une chambre à « découcher » où aucun n’est couché !

 

AC, l’homme soi-disant aux mains propres, est maintenant barbouillé de sang : du rouge sur un Rouge qui rouille, ça se voit même dans une obscure capitale.

 

Je le dis et le redis: le coup de Kipé n’est pas un coup raté mais un coup monté d’AC et d’extrémistes du Mandé. AC est intellectuellement, politiquement et moralement incapable de diriger même un village. AC a peur du dialogue et de la démocratie, sa seule méthode étant d’éliminer tout opposant politique. Paradoxalement, c’est parce qu’AC est peureux qu’il fait peur. J’ai préconisé la constitution d’une milice d’autodéfense pour terroriser le terroriste AC. C’est maintenant qu’il faut s’occuper de l’ « auto miraculé de Kipé ». Lui ne perd aucun temps pour s’occuper de nous. Il envisage la confection d’un fichier électoral « numérisé et sécurisé ». En réalité il prépare un fichier « numéroté et défoulanisé ». Nous avons trop parlé et croisé les bras ; agissons à présent en croisant le fer pour notre survie.

 

Ibrahima Kylé Diallo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×