Polémique autour de la nomination du syndicaliste Louncény Camara à la tête de la CENI

Lounceny_Camaraea9931_0.jpg

Lors de sa séance plénière tenue le 21 octobre 2010, où tous les membres de la commission n’étaient pas présents, les dix-sept votants ont choisi le syndicaliste, Louncény Camara, à la tête de la CENI, l’institution chargée d’organiser les élections, en remplacement de feu Ben Sékou Sylla décédé le 14 septembre dernier à Paris. Mais dores et déjà, cette nomination suscite la polémique et semble ouvrir la voie à un nouvel bras de fer entre les deux candidats en lice.

Ce remplacement suscite déjà des commentaires dans les rangs des deux candidats. Du côté d’Alpha Condé, on estime que l’élection de Louncény Camara est conforme à la règle puisqu’un membre de la société civile reprend les rênes de la Céni.

Du côté de Cellou Dalein Diallo, en revanche, on considère que cette élection est invalide et on parle d’un coup de force inacceptable. Selon les proches du candidat de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée), Louncény Camara n’est pas une personnalité neutre, mais un militant du RPG (Rassemblement du peuple de Guinée), présidé par Alpha Condé, même l'intéressé s'en défend.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site