Polémique autour de la présidence de la CENI: tentative de médiation de Hadja Rabiatou Serah Diallo Présidente du CNT

L'élection contestée du syndicaliste M. Loucény Camara à la tête de la Céni a fait naître une nouvelle crise politique en Guinée. Le durcissement des différentes positions des deux candidats pour le maintien ou non du nouveau Président de l'institution chargée d'organiser le second tour de l'élection présidentielle, dont la tenue est théoriquement prévue le 10 octobre prochain, hypothèque de plus en plus les chances d'aboutir sereinement à cette échéance.

Dans cette impasse, la présidente du Conseil National de la Transition(CNT) Hadja Rabiatou Sérah Diallo , a pris l’initiative et ce, conformément à la feuille de route assignée par le président de la Transition à son institution, de tenter une médiation entre Elhadj Cellou Dalein Diallo et le Pr Alpha Condé.
C'est dans ce cadre, qu'une réunion de travail a réuni dans la salle des actes du Palais du peuple, les principaux acteurs de la transition le lundi 27 septembre, à l’invitation du conseil national de transition. Etaient présent à cette rencontre, les institutions de la république(le conseil économique et social, le conseil national de la communication, un conseiller à la Présidence de la Répulique et le ministre secrétaire général de la présidence).

Hadja Rabiatou Sérah Diallo, a séparément, rencontré à huis clos les membres du CES (Conseil économique et social), de la CENI, le ministre secrétaire général à la Présidence, M. Tibou Kamara.

Il a été question de la crise qui bloque le second tour et éventuellement de la solution de sortie. Le Premier ministre, M. Jean-Marie Doré devait être également entendu sur la situation actuelle, par le CNT, mais il n'a pas répondu à l'invitation.

L’objectif est d’inviter tous les acteurs à partager avec le CNT sur les avis des uns et des autres, afin de débloquer le processus électoral occasionné par des querelles de leadership à la tête de la Céni entre certains acteurs de la Transition.

A noter que la veille déjà, Hadja Rabiatou a rencontré les représentants des deux candidats du second tour, qui selon elle, sont " flexibles au dialogue ".

Au sortir de ces différents tête-à-tête, la Présidente du CNT a indiqué qu’il y a eu élaboration d’une note technique de ce qui a été dit ainsi que la lecture de la loi 013 portant création de la Céni. Tout en précisant que pour les institutions républicaines, " tant qu’il y a crise, nous ne palerons pas de l’organisation des élections, mais de leur résolution ", elle a rajouté que les membres du CNT ont fait des propositions de solutions de sortie de crise à déposer au Président de la Transition, qui décidera en dernier ressort, de ce qu’il y a lieu à faire par la proposition d'une solution viable, susceptible de conteneter les deux parties.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site