Présidentielle guinéenne: la date du second tour ne changera pas selon le général Sékouba Konaté actuellement en visite à Ouagadougou

blaises.jpg

L’élection présidentielle guinéenne aura bel et bien lieu le 19 septembre 2010. C’est ce qu’a affirmé le général Sékouba Konaté, président par intérim de la Guinée, qui effectue actuellement une visite de travail à Ouagadougou, la capitale burkinabè.

Concernant la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) préconisée par le Premier ministre Jean Marie Doré pour, a argumenté celui-ci, permettre au ministère en charge de l’Administration territoriale de mieux s’impliquer dans l’organisation de l’élection présidentielle, le général Konaté a avoué: «Je ne m’y connais pas bien dans les questions de Ceni et de la Constitution. Mais franchement…». Qu’a bien voulu signifier le Tigre par ce «mais franchement…»? Certes, le chef de la junte par intérim est très peu loquace, mais voudrait-il ainsi désavouer son premier ministre, surtout qu’il a confirmé la tenue du second tour de la présidentielle pour le 19 septembre prochain? Le général s’est, par ailleurs, réjouit du fait que les deux candidats, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, qui doivent s’affronter à cette occasion, pour le fauteuil présidentiel. Il faut noter que les deux adversaires ont séjourné à Ouagadougou ces derniers jours.
Si le séjour du président par intérim de la Guinée au Burkina porte officiellement le sceau de «visite de travail», on peut cependant, sans risque de se tromper, présumer que le général Konaté profitera de l’occasion pour discuter politique et élection dans son pays, avec le facilitateur, Blaise Compaoré. Surtout que, selon certains confrères guinéens, Blaise Compaoré était reparti de Conakry, suite à son dernier voyage dans ce pays, «très déçu» par la manière dont la transition est conduite. L’homme fort de la Guinée saisira également l’opportunité de son séjour à Ouagadougou, pour présente ses condoléances à Moussa Dadis Camara, celui dont il assure l’intérim, frappé par un deuil après la mort tragique au Canada de son fils, Moriba Junior Camara dont la dépouille mortelle a été rapatriée le 25 août dernier à Conakry.
Cela fait maintenant plus de huit mois que le général Konaté a effectué une visite au Burkina, la dernière remontant à janvier 2010, lors de la signature des Accords de Ouagadougou.
Arrivé au tour de 13h30 à l’aéroport international de Ouagadougou, le général Sékouba Konaté a été accueilli par le président du Faso, Blaise Compaoré. Après un bref entretien au salon d’honneur de l’aéroport, les deux présidents, accompagnés de leurs différentes délégations, ont embarqué dans des véhicules pour le palais présidentiel de Kosyam.

Bookmark and Share

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×