Remaniement partial : la garde-robe d’AC a nettement moins de kaki que de "donkafèlè"

image001.jpg

"Son Excellence Monsieur le Pr. Alpha Condé, Président démocratiquement élu de la République de Guinée" vient d’effectuer un remaniement de son équipe. Il en a viré les militaires (par césarienne car, avec leurs crampons, il n'était pas facile de les sortir du ventre gouvernemental), ce qui constitue pour certains un très grand changement. Maintenant qu’il se croit bien assis dans le fauteuil usurpé, il nous montre qu’il est désormais allergique au kaki.C'est curieux de la part d'un ministre de la défense.

Ceux qui se félicitent de cet exploit vont vite déchanter car un civil n’est pas forcément mieux qu’un militaire. Un gouvernement civil peut même être si vilqu’on s’accommoderait de n’importe quelle junte. Lansana Conté était préférable à Sékou Touré. AC est pire que Dadis. Par ailleurs, les militaires sont à un jet de pierre du « Palais de Sékoutouréya »et Conakry, où rodent des « donzos », est loin d'être une zone démilitarisée.

Le remaniement n’est pas que partiel ; il est partial, donc abusif et injuste.

En effet, pourquoi n’a-t-on pas confirmé la kankaneuse Nantou C., brave ménagère et spécialiste du « lafidi », ce repas à base de riz au «soumbara»qu’il vaudrait mieux consommer dans un espace bien aéré ? C’est vrai que les temps ont changé. On est passé, sans transition, du « lafidi »au caviar ! Heureusement, notre Nantou C. aurait terminé la construction de sa villa à Kankan, ce qui n'allège que peu l'ingratitude d'AC.

Le remaniement étant partiel, mes observations ne seront pas complètes.

M.S.F. est confiné à la Primature. Mais est-il le chef du gouvernement ? Un ancien de "Médecins Sans Frontières" a plus de pouvoir que lui.

Louncény Fall est ministre des affaires étranges et des Guinéens de l’étranger. C’est donc mon ministre qui nous entendra même s'il ne veut rien écouter ! J’espère qu’il ne va pas démissionner encore depuis l’étranger, en compagnie d’une dame de première classe. Méfions-nous des étiquettes politiques en Guinée où certains braves ont l'esprit plus libertin que libéral.

Nous avons un ministère intitulé anachroniquement à l'heure du numérique, c'est celui des Postes. Ne s’agirait-il pas d’un « ministère des boîtes postales et des téléphones portables » ? Oyé !

Moussa Condé est repêché à…la Pêche ! On vire « Toto » Camara et on maintient « Tata Vieux » !

Le ministre délégué au budget est toujours Diaré mais l’hémorragie financière se poursuit.

Après Diaré, est-ce utile d’évoquer avec énergie PKK ? Ce gouvernement est dans de sales draps.

En découvrant le nom du ministre du Plan, j’ai eu des vertiges. C’est Sékou Touré ! Ne peut-on pas ajouter « ba » à son prénom pour réduire son impact négatif? Le plan est bien de reprendre la Guinée là où elle fut laissée par l'homo du ministre.

Oh, pardon ! J’allais oublier celui qu'on ne peut oublier: le ministre des «Travaux dirigés de Condé», l’inamovible parce qu'inoffensif Ousmane Bah dont le parti vient de féliciter PPTE (Papy Profiteur Très Entêté) par un communiqué digne d’un Bureau « Exécuteur » !Cet El Hadj pas saint est-il au courant de ce qui se passe autour de lui ? Il serait temps qu’il se mette davantage au Coran.

Avec un gouvernement pareil, la Guinée va-t-elle avancer? Absolument pas ! Elle va s'enfoncer davantage car c'est la tête qui est pourrie.Notre pays n'a pas besoin d'un remaniement gouvernemental mais d'un changement total. Il ne suffit pas que des têtes tombent mais que la tête tombe. Pour l'instant, on ne constate qu'une chute de cheveux! Tant que la gouvernance oscillera entre l'incompétence, la corruption et l'ethnocentrisme, rien n'avancera.

Je reviens encore sur le récent allègement de la dette guinéenne dans le cadre de l'initiative PPTE. C'est tout de même pénible d'avoir des dirigeants qui ne savent pas ce qu'est la honte. Quand votre créancier vous fait cadeau, pour une raison ou une autre, d'une partie importante de ce que vous lui devez, vous le remerciez discrètement au lieu d'alerter tout le monde sur vos difficultés à honorer vos engagements.En affirmant par le tamtam que vous êtes bénéficiaire d'un traitement social, vous étalez votre misère et montrez votre vulnérabilité. Une perte de crédit accompagne toujours une réduction de dette pour cause d'insolvabilité.

Un pays bien géré n'est pas celui qui ne vit que de dons mais celui qui peut emprunter raisonnablement pour investir durablement.

Avons-nous pensé à ce que les diplomates et autres observateurs étrangers pensent du comportement actuel de nos dirigeants? Je me demande ce qu'ils doivent se dire en privé. Quelle honte pour la Guinée!

Je vous salue.

Ibrahima Kylé DIALLO

I.Kylé Diallo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site