Rio Tinto s'engage à "maximiser les avantages" au profit de la population guinéenne et à préserver l'environnement

images-32.jpg

Simfer S.A., la filiale guinéenne de Rio Tinto qui "développe" le projet de minerai de fer Simandou, vient "de soumettre l'Étude d'Impact Social et Environnemental (EISE) portant sur les composantes mines et voie ferrée du Projet au gouvernement de Guinée" à l'approbation du Bureau Guinéen d'Études des Évaluations Environnementales (BGEEE)", a-t-on appris à travers un communiqué de la société minière anglo-australienne dont nous détenons copie.

Cette démarche de Rio Tinto a été menée de commun accord avec ses partenaires dont l'Etat guinéen représenté par l'Unité de Coordination de la Soguipami, selon nos sources.

Rio Tinto et ses partenaires promettent également une "série de séances publiques dans les mois à venir afin de présenter directement aux personnes affectées par le Projet Simandou les résultats de l'EISE", souligne le dit communiqué.

L'EISE fixe une base de référence permettant "une évaluation continue de l'impact du développement de la mine, du chemin de fer et du port", indique Rio Tinto dans son communiqué.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site