RwandAir va apporter son expérience afin d’aider Air Guinée à se relancer

4439743648354

La République de Guinée-Conakry envisage d’envoyer ses experts du transport aérien à Kigali, afin de les former et d’envisager de relancer son secteur aérien moribond depuis 2002. L’idée a été rendue publique lors de la visite du président rwandais Paul Kagame en Guinée Konakry du 8 au 9 mars courant.

Ce pays d’Afrique de l’Ouest estime que l’expérience du Rwanda, qui a réussi avec beaucoup de succès la renaissance de sa compagnie aérienne « RWANDAIR », pourra servir concrètement à son industrie du transport aérien.

Oye GUILAVOGUI, Ministre guinéen des Transports a déclaré : « Nous sommes en pourparlers pour relancer notre compagnie « Air Guinée » et l’expérience rwandaise va nous aider considérablement. Le Rwanda est un pays enclavé, mais ils ont travaillé sur le transport aérien et nous allons apprendre de leur expérience ».

« Air Guinée », qui a été créé en 1960 avec l’aide de la Russie, a toujours eu beaucoup de difficultés à se développer. Jusqu’en 1992, date à laquelle la société a été privatisée, « Air Guinée » accusait une perte annuelle de 4 millions de dollars. En 2002, la société a été dissoute, privant ainsi le pays de sa propre compagnie aérienne.

C’est le 1er décembre de cette même année 2002 que la compagnie RWANDAIR a été créée, suite notamment à la faillite d’Alliance Express, filiale du Groupe Sud-Africain « Alliance Air ». En avril 2003, RWANDAIR lance ses premiers vols vers Bujumbura, Entebbe, Nairobi et Johannesburg. Actuellement, la compagnie assure en direct une vingtaine de destinations, tout en bénéficiant de différents accords de partenariats avec diverses compagnies aériennes étrangères.

En dépit de la forte concurrence dans le secteur du transport aérien sur le continent, RWANDAIR est considéré comme la compagnie bénéficiant de la plus forte croissance en Afrique, desservant un nombre toujours plus important de destinations sur l’Afrique et le Moyen-Orient.

Cette expérience, qui a permis à RWANDAIR à se faire une place dans le complexe secteur du transport aérien, intéresse fortement le Gouvernement de la Guinée-Conakry qui veut relancer sa défunte compagnie « Air Guinée ».

Dernièrement, le Président Paul KAGAME a été reçu en visite officielle en Guinée-Conakry par le Président, Alpha Condé. Outre le fait que le Chef d’État rwandais fut honoré en se voyant octroyer la plus haute « médaille d’honneur », sept accords bilatéraux ont été signés, notamment dans les domaines de l’investissement, du transport aérien et dans la simplification des Visas.

Paul KAGAME a d’ailleurs voulu préciser : « Ce qu’il nous reste à accomplir, c’est de travailler ensemble pour l’avenir et le développement de notre continent ». Il a ensuite annoncé que RWANDAIR allait prévoir immédiatement des vols réguliers pour la capitale guinéenne, Conakry.

John MIRENGE, Directeur Général de RWANDAIR a précisé : « Nous allons étudier le marché et allons bientôt pouvoir annoncer un plan détaillé sur la façon de commencer des vols entre Kigali et Conakry ».

ANACG

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site