L’UFR et ses 23 Partis Alliés décident de retirer tous ses représentants du processus électoral

Slide01 1109x400

Au vu de l’envergure des fraudes caractérisées et incontestables dont a fait l’objet l’élection présidentielle du 11 octobre dernier, l’UFR décide de retirer tous ses représentants du processus électoral dans la continuité de sa contestation du scrutin et la non-reconnaissance des résultats qui en sont issus.

En effet, l’UFR a particulièrement était visé dans cette mascarade électorale, où elle a obtenu des résultats ridicules même dans ses propres fiefs.

Derrière ses résultats, qui relaient l’UFR loin derrière le RPG et l’UFDG, se cache une volonté de mettre en rivalité  deux grandes communautés qui s’affrontent depuis l’arrivée de M. Alpha CONDE au pouvoir.

Voici le communiqué :

Vu L’ampleur de la fraude qui a particulièrement visé le candidat de l’Union des Forces Républicaines (UFR) notamment dans ses fiefs traditionnels.

Et pour être en conformité avec la décision solidaire des septs candidats à l’élection présidentielle de ne pas reconnaitre les résultats issus de scrutin du 11 octobre 2015.

L’UFR et ses 23 Partis Alliés décident de retirer tous ses représentants du processus électoral en cours notamment dans les commisions de centralisation (CACV).

Cellule Com UFR

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site