Relance du dialogue politique: l'opposition attend du gouvernement des propositions concrètes de sortie de crise par rapport à ses revendications

Imagesca2jv93z

Communiqué : Ce jour, Dimanche 19 avril 2015 à 17h, le Chef de file de l’Opposition et Président de l’UFDG, Monsieur Cellou Dalein Diallo, a reçu à son domicile à Dixinn, une délégation gouvernementale composée de Messieurs Cheick Sako, Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République, Kalifa Gassama Diaby, Ministre des Droits de l’Homme et des libertés publiques et Boureima Condé, Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Ladite délégation était mandatée par le Premier Ministre dans le but de relancer le Processus du Dialogue.

La délégation a été accueillie par Monsieur Cellou Dalein Diallo, entouré de ses collaborateurs les Honorables Aliou Condé, Diouma Diallo, Fodé Oussou Fofana et Ibrahima Sory Touré.

Au cours des échanges,  les membres de la délégation gouvernementale ont longuement parlé de la nécessité du dialogue et ont souhaité la suspension des manifestations et le retour à  la table de négociations sans conditions ni préalables. Ils affirmeront également que toutes les questions seront abordées au cours du dialogue.

Monsieur Cellou Dalein Diallo, après avoir évoqué les vertus de la paix et de la cohésion sociale, a d’abord rappelé toutes les démarches infructueuses menées depuis avril 2014 par l’opposition  Républicaine pour l’ouverture du dialogue et la signature du Relevé de conclusions de la rencontre du 09 juillet 2014.

Il a ensuite expliqué  que la crise actuelle résulte du manque de volonté politique du Gouvernement et de la CENI de respecter les lois et les accords politiques. Il a précisé que l’annulation du calendrier de la discorde annoncé le 10 mars 2015 par la CENI n’est pas en soit un préalable mais une nécessité absolue dans la mesure ou ce calendrier viole non seulement les lois de la République, mais également l’Accord  politique du 3 juillet 2013 et les conclusions du dialogue tenue en juillet 2014 sous la présidence du Ministre de la Justice.

Monsieur Cellou Dalein Diallo a néanmoins réitéré la disponibilité de l’opposition à participer au dialogue dès lors que la décision illégale et contraire aux dispositions des accords politiques prise par la CENI sera annulée.

Entre-temps, l’opposition continuera ses manifestations pacifiques conformément au programme annoncé.

La Délégation avant de quitter a promis de répondre à la lettre de l’Opposition républicaine en date du 06 avril 2015. Elle s’est également engagée à lui faire, dans les meilleures délais, des propositions précises de sortie de crise.

Conakry le 19 avril 2015

Aboubacar SYLLA

Porte – parole de l’Opposition républicaine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×