Le gouvernement veut relancer le dialogue avec l'opposition

Sans titre 21

Quatre jours après les minifestations de l'opposition à Conakry, qui étaient émaillées de violences, une délégation gouvernementale a rendu visite au chef de file de l'opposition Cellou Dalein Diallo dimanche, en vue d'assurer l'opposition de la disposition du gouvernement pour la relance du dialgoue.

Selon un communiqué du gouvernement, la délégation composée du ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Cheick Sako, du ministre des Droits de l'Homme et des libertés publiques, Kalifa Gassama Diaby, et du ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation, Boureima Condé, "assurer l'opposition de la possibilité d'évoquer tous les sujets et toutes les préoccupations liées aux différents scrutins".

Les partisans de l'opposition étaient descendus dans la rue les 13 et 14 avril pour réclamer la tenue des élections communales avant l'élection présidentielle du 11 ocotbre 2015. Selon le gouvernement, dix personnes ont été blessées lors de ces manifestations.

Lors de la rencontre de dimanche, la délégation a souhaité que "les points jusque-là soulevés comme préalables ne constituent pas un obstacle à l'ouverture des discussions et fassent l'objet d'une analyse dès l'entame du dialogue".

Cette démarche visait "à réitérer à l'opposition la ferme volonté du gouvernement de renouer le dialogue, seule voie permettant d'aboutir à un climat politique apaisé et à des élections inclusives", précise le communiqué.

L'opposition a prévu l'organisation d'une nouvelle manifestation lundi.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site