Un Guinéen et un Ivoirien interpellés par les services d'Interpol pour trafic d'ivoires

Prison90

Deux présumés trafiquants d'ivoires viennent de tomber dans les filets de la police grâce à une collaboration entre le Bureau central national (BCN) d'INTERPOL et le projet GALF (Guinée Application de la Loi Faunique), a-t-on appris de source sécuritaire dimanche.

Les deux présumés trafiquants dont Lamine Loua, citoyen guinéen et Lah Lucien de nationalité ivoirienne auraient été pris en flagrant délit de "détention, circulation et commercialisation de deux pièces d'ivoires sculptées", précise la source.

Les présumés trafiquants qui ont été confiés à la justice, en attendant leur comparution devant les juridictions compétentes, ont enfreint le Code sur la faune et la règlementation de la chasse en vigueur en Guinée.

Code dont l'article 129 stipule qu'il est « interdit de s'approprier l'ivoire des éléphants trouvés morts, les trophées des animaux protégés trouvés morts, les trophées et dépouilles des animaux protégés tués sans permis".

Ils risquent un emprisonnement ferme de trois à six mois.

Ces pièces en ivoire sont généralement destinées à des marchés asiatiques.

La Guinée entend à travers cet acte se racheter aux yeux de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de la faune et de flore sauvage menacée d'extinction) dont elle l'un des mauvais élèves en matière de lutte contre la criminalité faunique.

Récemment, un éléphant a tué un braconnier dans la région de Macenta dans le sud-est de la Guinée, alors que celui-ci et un de ses complices tentaient d'abattre l'animal.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site