Une union locale de journalistes condamne "l'agression" des journalistes lors de la dernière marche de l'opposition

2e1e382bfd4f79d85ad02e1f36c1f15b-l.jpg

L'Union Nationale des Journalistes Solidaires de Guinéen qui fait de la défense de la cause des professionnels de la presse son credo déplore "l'agression" dont ont été l'objet certains journalistes de la presse indépendante lors de la marche organisée par l'opposition jeudi dernier, a-t-on appris samedi à travers une déclaration publiée par cette union.

L'Union Nationale des Journalistes Solidaires profite de cette occasion pour "condamner vivement ce qu'elle considère comme une entorse faite à la liberté de la presse".

"Certains de nos confrères ont été pris à partie par des manifestants qui occupaient l'artère de l'autoroute Fidel CASTRO, communément appelée "Casse", souligne la déclaration.

L'Union Nationale des Journalistes Solidaires de Guinée, qui regroupe plusieurs journalistes de la presse guinéenne dénonce "de telles pratiques et invite les militants de la Mouvance présidentielle mais également ceux de l'Opposition à laisser les journalistes exercer librement et pleinement leur métier dans le strict respect de l'éthique et de la déontologie.

A noter que cette union entend également soutenir le Directeur de publication du journal malien "Le Républicain", Boukary Daou, dans le bras de fer qui l'oppose aux autorités maliennes, par l'envoi d'une délégation à Bamako lors de son procès.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×