AFFAIRE PNUD: Lounceny Camara répond à l’opposition

louceny-camara-2-avril-2012.gif

Toujours critiqué par l’opposition, une opposition qui demande d’ailleurs son départ à la tête de l’institution chargée d’organiser les élections en République de Guinée, le Président contesté de la commission électorale nationale Indépendante (CENI) Louncény Camara était ce lundi après midi face à la presse nationale et internationale.

Une occasion pour le patron de la CENI non seulement de faire le point sur le niveau d’avancement des préparatifs du processus électoral pour le respect de la date des élections législatives fixée au 08 juillet 2012 mais aussi et surtout de répondre aux récentes accusations de l’opposition sur la personne du représentant résident du programme des nations unies pour le développement (PNUD) partenaire technique de la CENI: « Dans le cadre des préparatifs des élections législatives du 08 juillet 2012, la CENI a réalisé une série d’activités. Nous pouvons citer entre autre la mise en place d’un dispositif structurel et opérationnel de conduite du processus composé d’une cellule de communication et d’information, d’une cellule de formation et d’accréditation. La mise en place également des Commissions électorales de la révision des listes électorales (CARLE), l’octroi par le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD) de 2050 kits et accessoires pour la révision des listes électorales. 94 formateurs seniors, 50 superviseurs et 50 maintenanciers ont été sélectionnés et formés. A ce jour, nous travaillons dans ces structures avec les représentants de la mouvance, du centre et des partenaires techniques, nous attendons toujours l’arrivée des autres notamment ceux du Collectif et de l’ADP», énumère t-il avant d’ajouter: « Nous comprenons aujourd’hui très mal que le Collectif et l’ADP qui s’en prennent aussi violemment au même PNUD à travers le coordinateur du système des Nations-Unies en Guinée pour son appui technique à la CENI. C’est seule la CENI, elle seule qui est habilitée à demander à quelques partenaires techniques que ce soient de lui apporter un appui ou un autre dans un domaine précis ».

Parlant de l’exclusion des Guinéens de l’étranger aux législatives, Louncény Camara précise : « Nous avons été clair, pour respecter la date du 08 juillet il y avait sept préalables parmi lesquels il y avait l’exclusion pour cette fois-ci, des Guinéens de l’étranger. Injustice c’est vrai mais, une injustice peut être positive ».

Dans la série question-réponse, le Président de la CENI annonce que le budget des élections législatives s’élève à 260 milliards de francs guinéens dont 79 milliards du contribuable guinéen.

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com

Source: koaci.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×