Des magasins témoins à Conakry pour approvisionner les populations en denrées en prélude au ramadan

 258240.jpg

Le gouvernement guinéen prévoit d'ouvrir 250 magasins témoins dans la ville de Conakry ainsi que dans certaines préfectures du pays pour approvisionner les populations en denrées en prélude au mois de ramadan. Ces magasins vont recevoir des stocks de riz, denrée de base dans l'alimentation des populations, dont le sac de 50 kilogrammes sera vendu à 200 mille francs guinéens soit 20 euros dans la capitale.

Pour les stocks drainés vers les préfectures intérieures le prix du sac de 50 kilogrammes de riz est de 250 mille francs guinéens soit environ 25 euros.

Dans le même sillage, le département du Commerce a entrepris une campagne au près des opérateurs économiques privés, importateurs de denrées alimentaires, riz, lait, sucre et huile très prisées durant le ramadan, afin de les amener à pratiquer des prix "raisonnables" en cette période qui débute à partir de la mi-juillet.

Le sac de riz de 50 kilogrammes étant vendu à plus de 250 mille francs guinéens à Conakry, alors qu'en provinces il atteint la barre des 300 mille francs guinéens soit 30 euros.

Et les commerçants sont accusés d'avoir la fâcheuse habitude de gonfler les prix de leurs produits durant le ramadan. Ce, malgré les appels lancés par les autorités et des guides religieux sur les vertus de la charité, d'où la psychose qui commence à gagner les ménages déjà dans la capitale où la vie devient de plus en plus chère.


© Copyright Afriquinfos

Source: Afriquinfos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×