Et si nos cousins antillais et afro-américains avaient raison !

Il est bien connu que les Antillais et les Afro-Américains ne nous portent pas dans leur cœur. Pourquoi ?  Ils soutiennent mordicus que nos arrières grands- parents ont " vendu " les leurs aux Blancs, les réduisant ainsi en esclavage  dans les plantations de cannes  à sucre et de cotons en Amérique.

Je ne suis pas historien pour confirmer ou infirmer cette thèse fortement ancrée dans l'esprit de nos cousins. Cependant en observant les comportements  de nos dirigeants depuis nos indépendances je voudrais par cet article inviter chacun d'entre nous à donner son avis sur cette question cruciale. Avons nous, Africains et Noirs , donner un " coup de mains " aux Blancs pour notre propre asservissement ? 

Il est vrai que que notre histoire nous enseigne que beaucoup de nos Rois et  autres Grands combattants se sont battu contre la colonisation : Chaka en Afrique du Sud, Béhanzin au Dahomey  (actuel Bénin) , l'Almamy Samory Touré en Guinée , la Reine Pokou en Côte d'Ivoire etc...

En même temps ces mêmes Chefs et Rois , opposés aux Colonisateurs se livraient à des" petites  guerres " entre eux se terminant toujours pour  les vainqueurs à faire des vaincus des esclaves.

Question : que devenaient ces "esclaves ". Etaient-ils vendus aux Arabes, premiers esclavagistes de l'Afrique Noire ou aux Blancs. Aux historiens de nous le dire.

Après les indépendances obtenues pacifiquement par la plupart de nos pays notamment francophones ou par le sang pour d'autres (Ex- colonies portugaises)  nos populations connaissent-elles le bonheur ? La démocratie, la paix, le développement économique, le partage des richesses nationales ont-ils été au centre des politiques mises en place par les successeurs des colons ?

En revisitant l'histoire politique de nos pays il apparait que nos dirigeants se sont comporté pire que le Colon. Deux exemples en guise de dessert : Mandéla en Afrique du Sud et Mr Sékou Touré en Guinée. Si ces deux hommes politiques avaient eu en face d'eux nos dictateurs actuels ils seraient morts sans connaître le destin qui fut les leurs .En Guinée certains de nos compatriotes ne disaient-ils pas " L'indépendance là , çà finit quand ? " 

En effet nos Chefs d'état à  quelques rares exceptions ( Julius Nyéréré, Thomas Sankara , Senghor , Ahmadou Toumany Touré , Mandéla ) n'ont jamais eu une vision planétaire des problèmes du continent . Se prenant pour des demi-Dieux, enfermés dans des logiques irrationnelles et entourés de batoulas ils ne pensent qu'à leur maintien au pouvoir et ce indéfiniment. En fait des Chefs de village et non des Hommes d'Etat.

Conséquence de cette absence de vision : pauvreté, injustice sociale , éclatement de la cellule familiale et du tissu social , ethnocentrisme , chômage des jeunes , exode rural à l'intérieur du pays et vers les pays européens notamment.

Qui n'a pas vu à la télévision ces jeunes africains fuyant la misère, mourir dans le désert du Sahara ou dans des pirogues surchargées, emportés par les eaux de la Méditerranée. Aucune réaction de nos politiques, insensibles à la détresse de leur jeunesse..

Une comparaison me vient à l'esprit : Hier les Blancs venaient nous chercher pour aller travailler gratuitement et avec des coups de fouet aux Amériques (Normal que les USA soient la première puissance du monde - des travailleurs sans salaires- Qu'en pensent les économistes africains ?) .

Aujourd’hui, c'est notre jeunesse qui "cherche à venir" à tout prix vendre sa force de travail en Europe. Souvent employés au NOIR, sans aucune protection sociale  ou s'ils sont " déclarés ", rémunérés au SMIC, une autre forme d’esclavage, non ? A votre avis ?

Dans des films made in Hollywood, combien de femmes noires avons nous vu, jouer le rôle de nourrices chez leurs maîtres d'esclaves et parfois violées par ces mêmes maîtres.

Connaissez-vous le nombre de jeunes femmes notamment Ivoiriennes, Congolaises etc.. qui travaillent comme nourrices en France ou dans des Maisons de Retraite, parfois sans tires de séjour ou en " louant " celui de la copine ? Ces femmes ne connaissent pas les 35h et n'ont souvent aucune vie de famille. Nos jeunes parfois cantonnés, malgré leurs diplômes, dans des emplois de gardiennage ou d'autres petits boulots et ne pouvant rentrer au pays qui ne leur offre aucun projet d'avenir.

Pendant ce temps les ex-colonies de l'Asie telles la Malaisie indépendante comme la Ghana en 1957, progressent....

 

Bonne lecture et bon week-end.

 

Mohamed Sampil

Mohamed Sampil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×