Guinée/Ebola : les autorités réitèrent les restrictions dans l'octroi des fonds de sensibilisation

Index 38

L'autorité guinéenne chargée de la coordination de la lutte contre le virus Ebola a annoncé vendredi des restrictions dans l'octroi de fonds aux ONG locales peu actives dans les activités contre la maladie.

"Toute ONG qui n'est serait pas basée dans un village ou une préfecture affectée par l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola, et qui serait pas en mesure de justifier au niveau de la Coordination de la distribution sur le terrain de kits sanitaires, de solutions de chlore, de savons aux ayant droits ne sera éligible dans l'octroi de fonds destinés à la sensibilisation contre Ebola", a déclaré Fodé Tass Sylla, responsable de la communication de la Coordination nationale de lutte contre le virus Ebola.

L'autorité de coordination a enregistré 232 ONG en quête de financement pour des opérations de sensibilisation contre la maladie depuis la déclaration de l'épidémie d'Ebola il y a huit mois, a fait savoir Fodé Tass Sylla, se disant surpris par les montants faramineux sollicités par certaines de ces ONG, des montants dépassant les 2 millions d'euros.

Il est temps de dire "stop à cet esprit qui vient s'abattre sur nos parents", a-t-il indiqué, affirmant que la Coordination nationale de lutte contre Ebola entend ainsi mettre un terme aux actions des ONG locales "dont le but serait simplement de faire de l'argent" dans cette guerre contre le virus Ebola.

Le Dr Sakoba Kéita, Coordinateur de cette lutte, a fait auparavant une réaction presque similaire il y a quelques semaines, déclarant recevoir près de 25 demandes en moyenne par jour de la part d'ONG désireuses de participer aux opérations de sensibilisation contre l'épidémie d'Ebola.

Il a indiqué que sa structure donnait la priorité à la sensibilisation au niveau de la base communautaire.

Reprochant à des ONG ayant reçu des fonds de la part du comité de riposte contre le virus Ebola de ne pas donner satisfaction, le Coordinateur a alors annoncé des conditions pour que les ONG bénéficient des subventions de la part de son institution.

Il faut, selon lui, avoir un siège, préfinancer la campagne de sensibilisation et fournir un rapport d'activités antérieures.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site