Guinée : la Banque mondiale débloque 300 millions de dollars pour plusieurs projets de développement

Calb11215a jpg

La Banque mondiale (BM) débloque 300 millions de dollars US pour financer une quinzaine de projets sociaux de développement en faveur des populations guinéennes, a dit mercredi, le représentant résident du groupe de la BM, Cheik Fantamady Kanté.

Selon lui, les projets qui bénéficieront de l'appui financier et technique de la Banque mondiale sont orientés vers la réalisation des infrastructures (routes, écoles, centres de santé), la transparence dans le secteur minier guinéen, l'accompagnement du secteur privé, le développement local à la base, etc.

Parmi les projets inscrits dans le portefeuille de la Banque mondiale en Guinée, quatre sont déjà clos cette année après avoir atteint des résultats probants sur le terrain, a-t-il précisé.

Il s'agit du projet de développement urbain, du projet d'appui au plan national de développement sanitaire, du projet national d'infrastructures rurales et la première phase (2011-2013) du projet climat des investissements.

L'apport de cette institution financière internationale à la Guinée cadre bien avec le document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP), qui oriente la vision et les interventions du gouvernement et des partenaires dans un plan de développement socioéconomique adéquat.

"Le développement c'est l'affaire de tous. Il concerne aussi bien les gouvernants élus par les populations que les partenaires techniques et financier dont la Banque mondiale", a dit M. Kanté.

Il estime que le groupe de la BM oeuvre auprès de l'Etat guinéen pour réduire la pauvreté et s'assurer que la croissance économique est partagée de façon équitable.

Dans le souci de parvenir à une efficacité dans les interventions, la Banque mondiale a mise en place une stratégie d'accompagnement de toute l'équipe conjointe des démembrements de la Banque mondiale, pour les quatre années à venir.

Ainsi, cette stratégique s'articule autour de la bonne gouvernance économique, la gestion des finances publiques, l'appui à la croissance diversifiée.

Les actions d'assistance de la BM et des autres partenaires stratégiques visent à rompre la dépendance de la Guinée du secteur minier et surtout faire en sorte que le secteur agricole et les ressources hydrologiques jouent un rôle moteur dans la croissance socioeconomique du pays.

De même, l'appui pour l'amélioration du capital humain et le cadrage du secteur privé sont d'autres axes nécessaires pour un développement global de la Guinée.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site