AC : une nullité à ligoter !

Même si on aime Alpha Ndiaye Condé, il faut reconnaître qu’il est vraiment nul. Dans quelques jours, nous allons commémorer dans la douleur (et non célébrer dans la joie) un triste anniversaire, celui de la captation du pouvoir par « donzo Condé».  Le « PD Elu » que certains appellent le « numéro 1 » guinéen (n’auraient-ils pas été mieux inspirés en parlant de « numéro unique », vu qu’il n’y a pas de numéro 2 ?) et qui, en réalité, est un « numéro nul » ne va pas échouer. Il a déjà échoué ! La preuve ? Voici rappelés les 6 axes prioritaires du programme du candidat Alpha Condé :

- unité nationale dans le respect de la démocratie et des libertés fondamentales

- autosuffisance alimentaire

- école et santé pour tous, avec prise en charge des enfants et des femmes enceintes

- développement basé sur l’agriculture et la transformation du secteur informel productif

- programme de réformes structurelles en partenariat avec tous les secteurs d’activité

- encourager l’investissement étranger.

 

Je lance publiquement un défi à ses partisans: qu’ils nous montrent le « début du commencement » du moindre progrès sur un seul de ces axes.

Après les « 100 jours », ils nous avaient dit que c’était trop tôt pour se prononcer sur le changement promis. Que vont-ils nous dire maintenant ? Que c’est de la faute des « saboteurs, ennemis du peuple, anti-guinéens, etc. » ? Sékou Touré n’est pas « mort » car AC l’incarne à merveille !

C’est parce que la Guinée est gangrenée par l’incompétence innée d’AC  que nous sommes dans l’obligation de fredonner la même rengaine: AC n’a pas été démocratiquement élu mais imposé par d’ «honorables partenaires». Sinon pourquoi s’obstine-t-il à vouloir réviser les listes électorales ? Ceux qui l’ont coopté cherchent maintenant comment se débarrasser de lui car il se montre aussi encombrant que nul.

Face à une crise, il y a plusieurs catégories de leaders : certains ont du génie et une bonne volonté, d’autres sont sans génie mais une bonne volonté. AC n’a ni génie ni bonne volonté de sortir la Guinée de la crise. Son but personnel est atteint : devenir Président d’une République, quelle qu’elle soit, fut-elle le Bénin (heureusement, ce pays est bien béni, lui!). Pour lui, ce statut de Président signifie voyager à l’étranger, signer des accords même si les financements ne suivront pas, procéder à des nominations népotistes et se faire applaudir en tant que chef. Pour le reste, il s’en fout !

Diriger pour remettre sur pied un pays comme la Guinée n’est pas à la portée d’un aventurier septuagénaire qui n’avait, jusqu’à son installation à « Sékoutouréyah », rien fait de tangible de ses dix doigts, à part vadrouiller ! Le « grimpeur » ne semble même pas s’en rendre compte, tout heureux d’avoir atteint son nirvana, c’est-à-dire la plénitude de la félicité pour avoir accédé au sommet. C’est cauchemardesque !

En réalité, AC n’a jamais réussi à acquérir la moindre légitimité. Pas du fait de son origine tribale mais de sa simple incompétence.

On a beaucoup glosé sur l’extraction de « Condé de Mossiya » dont l’état civil balance entre doute et trouble. Bien que de père voltaïque (l’actuel Burkina Faso), de mère soudanaise (actuel République du Mali), né probablement en Guinée (pas de précision sur la date exacte et la localité de naissance), et ayant longtemps vécu en dehors de la Guinée, AC est à considérer comme guinéen même s’il dénie cette qualité à des citoyens mieux enracinés que lui. Mais quelle originalité de ses origines. Par sa nationalité, il serait au moins Français, Guinéen, Malien et Burkinabé ; pour son ethnie, on le présume Mossi, Bambara et pourquoi pas Nalou à18%! La Guinée a vraiment un président atypique : serait-il un « Franguimalinabé » de l’ethnie « Mobanlou » ? Mais pourquoi avoir honte de dire d’où et de qui on vient ?

Cette identité douteuse ne serait-elle pas à l’origine de la perversité d’AC dans la conduite des affaires de l’Etat ? Quoi qu’il en soit, ce Président imposé aux Guinéens «gnangamadise» les uns et «bilakorolise» les autres dans le cadre d’une véritable «sofalisation» du pays.

Néanmoins, ce n’est pas sur l’origine d’AC qu’il faudrait l’attaquer. Les Chinois ne disent-ils pas que peu importe la couleur du chat, pourvu qu’il attrape des souris ? Que DIEU nous préserve du syndrome de l’«ivoirité» à la sauce guinéenne. Ce qui importe, c’est ce que fait le Guinéen AC, une action néfaste commencée avant même son installation à la magistrature suprême.

AC n’est peut-être pas fou mais il est faux. Tout ce que ses partisans disent de lui en matière de formation et d’expérience professionnelle  est totalement faux. Il est facile de vérifier qu’il n’a pas été professeur à la Sorbonne ni étudiant à Sciences-Po. Dans ces prestigieux établissements il n’y a jamais eu d’Alpha Condé, même comme portier ou agent de ménage. En revanche, son « frère jumeau » Bernard K. est bien médecin. Ceux qui lui prêtent des qualités d’auteur confondent  ouvrages écrits et publiés avec discours prononcés en meetings.

 

Cependant, AC a réussi à se faire hisser à la tête de la Guinée. C’est incontestablement un succès personnel à ne pas nier. Mais c’est une catastrophe pour notre pays. Car AC a enfoncé davantage la Guinée dont le malheur provient du fait que, Sékou Touré mis à part, chacun de ses dirigeants nous fait regretter son prédécesseur.

Aujourd’hui la Guinée est plus malheureuse que jamais: économie délabrée (tous les indicateurs sont rouges comme AC), caisses de l’Etat pillées (AC détient tout et ses proches se remplissent les poches), insécurité planifiée (personne n’ose habiter sa villa de banlieue ou de mettre en marche un groupe électrogène), «antifoulanisme d’Etat» exacerbé (AC ayant créé une «Question Peuhle» devenue sa priorité personnelle et permanente), corruption généralisée (matérielle et morale), etc.

Plus politicard que politicien, AC n’a rien fait et ne fera rien de positif pour la Guinée. Il n’a rien de spirituel. Rien de brillant chez cet homme. C’est en ce sens qu’il est nul. Une nullité qui fait mal et qu’il faudrait dès maintenant ligoter.

Ceux qui ont voté pour AC le regrettent aujourd’hui, très amèrement. Dans ce qui reste de son propre camp cohabitent des perdants comme L. Kouyaté et Jean-Marie Doré et des perdus comme Sékouba Konaté. La différence à faire entre les deux catégories est la suivante : les perdants sont ceux qui n’auraient pas été suffisamment bien récompensés. Ils sont aigris. Les perdus sont ceux qui sont menacés d’arrestation. Ils n’osent pas se montrer et parler fort. AC utilise les uns et terrorise les autres.

Ainsi, par « décret » occulte, AC a fabriqué deux « opposants » : L. Kouyaté et Jean-Marie Doré. Que personne ne soit dupe : ces individus peu recommandables travaillent pour AC en vue de déstabiliser ses adversaires. Il faut écouter ce que disent et surveiller ce que font ces taupes dotées d’une feuille de route du pouvoir en place.

Telle est la Guinée d’AC.

Pour terminer, un regard sur le Net.

Depuis quelques semaines les signatures régulières du Net ont ralenti leur production. Ce n’est pas une mauvaise chose car il faut permettre à tout le monde de s’exprimer. Un jardin s’entretient et lorsqu’on l’abandonne, ce sont les mauvaises herbes qui apparaissent. On vient de le voir avec les propos puants d’ethnocentrisme de l’« ail » Junior Condé et de Moussa « Kanter », précédés d’un texte sous la signature d’un « singe sans frontières » pour qui au Fouta, il n’y a eu qu’une exploitation de l’homme par l’homme mais pas d’exploitation de ressources naturelles et de commerce ! Comment peut-on exploiter quelqu’un sans toucher aux ressources naturelles ou faire du commerce ?

Si le « singe » s’était gratté là où ça le démangeait le plus, il aurait compris que le Fouta était une nation en formation relativement avancée pour l’époque par son intégration ethnique, culturelle, linguistique et religieuse. Dans bien des contrées voisines, la société était plus « castée » qu’en Inde.

 

Je vous salue.

Ibrahima Kylé Diallo

Responsable du site www.guineeweb.net

 

I.Kylé Diallo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×