L’étude de faisabilité bancaire sur le fer de Simandou Sud sera connue dans quelques mois

E4d0a2ea54c98dabd2d287e2733599bb s

Les partenaires du projet de fer Simandou Sud, portant sur le développement des blocs 3 et 4 du plus important gisement de fer au monde, « vont s'atteler, dans les prochains mois, à la finalisation de l'étude de faisabilité bancaire ».

C’est la précision apportée par le gouvernement guinéen, suite à la ratification par l’Assemblée nationale le 14 juin de la Convention de base amendée et de la Convention BOT de ce projet de 20 milliards de dollars dans lequel sont impliqués, comme partenaires, Rio Tinto, Chinalco et la SFI de la Banque mondiale.

Cette ratification « constitue une nouvelle avancée importante pour ce projet d'envergure sans précédent pour la Guinée » et permet au projet d'engager les nouvelles phases nécessaires pour sa réalisation, a expliqué le gouvernement, selon Aminata.com.

Selon les autorités guinéennes, les parties travaillent ensemble, en parallèle, sous la direction de Rio Tinto, pour former un Consortium d'investisseurs qui financera, construira et détiendra les infrastructures multi-utilisateurs et multi-usages comprenant la voie de chemin de fer Trans-guinéen de 650 km, reliant la Guinée forestière à la côte, et un port en eau profonde.

Pour l’Etat guinéen, Simandou Sud est un « projet de priorité nationale » et a la capacité de libérer le potentiel de la Guinée, diversifier l'économie et attirer davantage d'investissements directs étrangers massifs et de qualité.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×