La fédération sévit contre quatre clubs de Ligue 1 de football

Sans titre 143

La fédération guinéenne de football a sévi contre quatre clubs du championnat national de la Ligue 1 de football dont l’AS Kaloum, l’actuel leader pour des manquements aux textes, a appris APA dimanche matin de sources sportives.

Selon la commission juridique de la fédération, les sanctions infligées concernent le CI Kamsar engagé en coupe de la Confédération africaine, le vice-champion, le Horoya AC, le champion en titre, l’AS Kaloum, l’actuel leader, et l’Athletico de Coléah.

Concernant l’AS Kaloum, la sanction vise son joker Kerfalla Kouyaté et le coach adjoint, Momo Wandel Soumah. Tous deux sont suspendus pour deux matches et sanctionnés pour avoir manqué du respect à l’arbitre ayant officié le match ASK- SAG.

Outre ces deux suspensions, l’AS Kaloum doit également passer à la banque pour payer « une amende d’un million de francs guinéens » en raison des incidents enregistrés lors du match de la troisième journée de la Ligue 1 contre l’Atletico de Coléah.

Par ailleurs, l’Atletico de Coléah est aussi « soumis au remboursement des dommages causés par le jet de projectiles sur le rétroviseur de l’ambulance de l’AS Kaloum et au paiement d’une amende pour jets de projectiles sur le banc de touche de l’ASK ».

De même, le Horoya AC, est frappé d’une amende en raison des absences de son « médecin sportif » et de son « capitaine » lors de la réunion technique de son match contre le Club Industriel de Kamsar au compte de la 4ème journée de la Ligue 1 de football.

En revanche, le CIK, qui a refusé l’accès du bus de Horoya au stade, perd ainsi le match par pénalité trois buts à zéro et est soumis de rembourser les frais de réparation de la vitre du bus du Horoya AC, selon la commission juridique de la fédération.

Aussi, le commissaire du match CIK- Horoya, Alhassane Youla, qui n’a pas pu faire jouer le match, a été suspendu pour toute la saison sportive pour, dit-on, manque d’autorité.

Auparavant, la Fédération guinéenne de football avait tapé du poing sur la table en infligeant des sanctions contre trois clubs de Ligue 1, dont le Satellite FC, le vice-champion sortant, l’AS Batè Nafadji, ainsi que les Espoirs de Labé, le nouveau promu.

Dans son dernier courrier, vu tous ces manquements, a salué le regain de vitalité dans les compétitions nationales mais dénonce vigoureusement le fait que l’enjeu l’emporte.

C’est pourquoi, la fédération guinéenne de football a rappelé qu’elle est souveraine dans la gestion du football en Guinée et promet de sanctionner énergiquement les manquements à l’éthique sportive et aux règlements (des compétitions nationales) en vogue.

Source: StarAfrica

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×