La fin du feuilleton DSK est fixée au 10 décembre

426469.jpg

Une audience au tribunal du Bronx, à New York, devrait acter la finalisation d'un accord financier à l'amiable entre DSK et Nafissatou Diallo.
L'affaire du Sofitel devrait prendre fin le 10 décembre au tribunal du Bronx, à New York. Un an et demi après le début du scandale, les avocats de Dominique Strauss-Kahn et de la femme de chambre Nafissatou Diallo devraient finaliser un accord à l'amiable pour éviter un long procès.

Après son échec au pénal, où le procureur avait préféré abandonner les poursuites car la crédibilité de la plaignante pouvait être mise à mal, Nafissatou Diallo avait décidé de porter plainte au civil contre l'ancien directeur du FMI. L'ancienne employée du Sofitel de New York accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir contrainte à une fellation. Si ce dernier reconnaît un acte sexuelle avec la jeune femme, il affirme que celui-ci s'est déroulé sans violence ni contrainte.

Un accord de plusieurs millions de dollars

Mais comme bien souvent aux États-Unis, des accords financiers à l'amiable sont trouvés entre les deux parties, surtout si l'accusé est célèbre et puissant. Selon Le Monde, les avocats de Dominique Strauss-Kahn auraient proposé à Nafissatou Diallo 6 millions de dollars, soit 4,65 millions d'euros ; une partie de cette somme servira à rémunérer ses avocats. L'ancien responsable socialiste devraient contracter un emprunt de 3 millions de dollars, tandis que l'autre moitié de la somme lui serait prêtée par son ex-compagne, Anne Sinclair.

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont démenti des «informations fantaisistes et erronés» du journal du soir qui aurait sorti «des chiffres irresponsables». Si un accord financier est trouvé entre les deux parties, il est fort probable qu'il sera signé sous le sceau d'une clause de confidentialité. «Par une clause de confidentialité très stricte, les deux parties s'engagent au silence, à ne pas parler à la presse, à ne pas «vendre» l'histoire plus tard», rappelle Me Christophe Mesnooh, avocat franco-américain.

La signature de cet accord à l'amiable mettra fin aux procédures judiciaires américaines qui ont coûté à DSK son poste à FMI et ses ambitions présidentielles en France.

© Copyright Le Figaro

Source: Le figaro

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site