La Guinée célèbre la Semaine africaine des sciences et technologies

Semaine afric sciences 1A l'instar d'une trentaine de pays africains, la Guinée célèbre en ce mois de décembre la Semaine africaine des sciences, de la technique et des technologies au service du développement socioéconomique du pays, a constaté un correspondant de Xinhua sur place.

Les travaux de cette semaine, qui ont débuté lundi, se dérouleront dans l'enceinte de l'université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), la plus grande université de Guinée, ainsi que dans d'autres établissements d'enseignement supérieur du pays.

Selon le ministre de la Justice, "la Semaine africaine des sciences vise à promouvoir les sciences, la technique et l'innovation dans le pays".

Il s'agit selon lui de susciter des vocations au niveau des plus jeunes et d'encourager l'orientation des jeunes filles vers les disciplines scientifiques.

Pour ce faire, des conférences, concours et expositions scientifiques ainsi que des ateliers seront organisés en faveur des étudiants, des enseignants-chercheurs et des acteurs du développement scientifique et des nouvelles technologies.

Membre à part entière de la grande communauté scientifique de 35 pays de l'Afrique et de la sous-région, la Guinée accueille pour la première fois cette Semaine africaine des sciences, un rendez-vous majeur sur le plan continental.

A cette occasion, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a rappelé "qu'une Guinée émergente n'est pas possible sans adaptation de la formation des jeunes aux réalités économiques, sociales et technologiques de notre époque", estimant que si l'Afrique "est en retard sur la révolution industrielle, elle doit s'arrimer fermement à celle du numérique".

A son arrivée au pouvoir en 2010, l'actuel chef de l'Etat Alpha Condé s'est donné comme priorité la qualification de l'enseignement supérieur et la promotion des sciences, de la technique et des technologies dans les universités et instituts d'enseignement supérieur du pays.

Ainsi, cette initiative présidentielle a permis de mettre en place des cyberespaces dans plusieurs écoles, universités et centres de recherche dans tout le pays. La fibre optique a été déployée à travers toute la Guinée grâce à la coopération chinoise et des laboratoires de recherche ont été construits et équipés.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×