La Guinée projette d’exporter 2500 tonnes d’ananas à l’horizon 2020

Ananas 696x464

Engagée dans une politique de modernisation des filières agricoles et de conquête des marchés européens, la Guinée a élaboré un programme de redynamisation du secteur agricole. Appuyée dans cette démarche par le Bureau d’exécution Stratégique (BES) le pays est en train d’expérimenter un plan de relance de la filière ananas.

Soutenue par l’équipe du BES dans la mise en œuvre de ce projet, la Guinée projette à l’horizon 2020 d’augmenter les superficies cultivées à 650 ha (contre 250 ha au début du projet); d’accroitre les rendements de 30 à 50 tonnes et d’exporter 2500 tonnes vers les marchés internationaux.

Cela passera par le renforcement des moyens mis à disposition des producteurs en termes d’amélioration de l’accès et l’utilisation des engrais, mais aussi et surtout en termes d’appui à la commercialisation à l’international à travers le renforcement des capacités des acteurs.

L’objectif affiché par les autorités guinéennes par la relance de la filière ananas, c’est de permettre à la Guinée de « reprendre sa place d’antan en matière d’exportation d’ananas frais » car selon eux, le pays dispose d’un vrai avantage comparatif grâce à la variété d’ananas appelée « Baronne de Guinée », propre à la région de Kindia, et qui, selon des experts, est la meilleure au monde, grâce à son goût unique.

Par Mamadou Aliou Diallo

Source: Financial Afrik

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×