La Guinée veut tripler sa production de bauxite pour atteindre 25% de la production mondiale en 2020

286144.jpg

Appelant à l’investissement dans son secteur minier, la Guinée a octroyé à tour de bras des licences d’exploitation de son potentiel de bauxite dans la perspective de tripler sa production pour passer de son niveau actuel qui est de 7% de la production mondiale à 25% à l’horizon 2020. Le pays dispose de 41 milliards de tonnes de bauxite à haute teneur en alumine, soit deux-tiers des réserves mondiales actuelles.

Il a accordé une série de licences d’exploitation qui ont déjà permis à trois sociétés de produire annuellement un total de 17 millions de tonnes.

Du côté du ministère des Mines, on indique que huit projets d’un montant global d’investissement de 24 milliards de dollars sont en cours pour une production annuelle de 61 millions de tonnes de bauxite et entre 16 et 20 millions de tonnes d’alumine d’ici 2016-2017.

Mais avant, c’est un objectif de production annuelle de 3 millions de tonnes qui est fixé pour 2015, au terme d’un accord de développement de la mine de Dian-Dian avec la société russe Rusal. Cette production devrait passer à 6 millions de tonnes de bauxite et 1,2 million de tonnes d’alumine à partir de 2019.

Par ailleurs, la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) a signé avec Mubadala, des Emirats Arabes Unis, un contrat d’approvisionnement à long terme qui favorisera l’augmentation de la capacité de production de cette Compagnie à environ 20 millions de tonnes de bauxite par an.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×