Le Maroc prévoit d’injecter plus de 40 millions de dollars dans le secteur du tourisme en Guinée

Imagesh6jenvme

Le Maroc prévoit d’injecter plus de 40 millions de dollars dans le secteur du tourisme pour la réalisation de plusieurs projets dans le développement des activités touristiques et artisanales, a déclaré lundi le ministre guinéen de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat Lousény Camara.

Récemment, une convention de partenariat a été signée entre les ministres du tourisme du Maroc et de la Guinée pour un programme d’application durant la période de 2014-2017. En dehors de ce financement, le royaume chérifien s’est engagé aussi à apporter un appui considérable à la Guinée dans la formation des cadres et des étudiants guinéens au niveau de plusieurs disciplines de promotion, d’exploitation et la mise en valeur des potentialités touristiques guinéennes.

Malgré la non exploitation des ressources touristiques en Guinée, le département en charge du tourisme a renfloué les caisses de l’Etat à hauteur de 200 millions de francs guinéens soit plus de 28 mille dollars us en 2013, a indiqué le ministre. Eu égard à l’importance du secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de l’artisanat à travers sa contribution financière dans l’économie guinéenne, le gouvernement a assigné un certain nombre d’objectifs au ministère pour le compte de l’année 2014. L’un des objectifs étant de poursuivre et de finaliser tous les hôtels en construction d’ici fin 2015, l’organisation des journées de réflexion sur le tourisme afin de doter le pays d’une véritable politique nationale de développement du tourisme.

Par ailleurs, le département doit aussi mettre en place une réelle politique nationale d’aménagement des sites et impliquer de plus en plus chacune des composantes du secteur dans l’occupation anarchique des sites touristiques surtout les plages. Ensuite, le ministère doit assurer la promotion des villages artisanaux à travers le pays afin d’avoir des données fiables sur le secteur de l’artisanat qui fait vivre des milliers de familles en Guinée, notamment dans la zones rurales.

Dans le souci de réussir ce pari, le ministre du tourisme a envisagé d’approcher et d’impliquer le secteur privé comme la fédération patronale du tourisme et la fédération des artisans de Guinée.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×