Le marocain Moulins Lahlal lance une minoterie à Conakry en association avec un partenaire local

Imagescavjqn04

Le groupe marocain Les Moulins Lahlal et son partenaire guinéen Sonoco SA ont inauguré, le 5 mars, une minoterie à Conakry. L’unité, inaugurée en présence du Roi du Maroc Mohammed VI, qui effectuait une visite en Guinée, a pour vocation l’écrasement du blé pour la fabrication de la farine fortifiée, propre à la préparation du pain, des pâtes alimentaires et autres produits dérivés, destinés à couvrir les besoins du marché guinéen.

La capacité mensuelle de production de la minoterie est de l’ordre de 19 000 tonnes de farine et de 6250 tonnes de son.

La réalisation de cette unité industrielle bâtie sur une superficie de 3,5 hectares dans la commune de Matoto (20 km de Conakry) a nécessité un investissement de plus de 30 millions d’euros. La minoterie comprend notamment des silos de stockage de blé d’une capacité de 60 000 tonnes, deux moulins, une unité d’emballage de farine et trois hangars de stockage de son.

Détenue par l’homme d’affaires marocain Oumar Yacoubi, le groupe Les Moulins Lahlal exportait déjà avant son implantation à Conakry de la farine du blé transformée dans ses moulins d’El Jadida  au Maroc vers la Guinée.

La société Sonoco SA est détenue par l’homme d’affaires guinéen El hadj Mamadou Saliou Diallo.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×