Rencontre entre le président Alpha Condé et le chef de l'opposition Cellou Dalein Diallo

Le prsident alpha cond reoit le chef de file de lopposition pendant 55 minutes

Le président guinéen Alpha Condé s'est dit "satisfait" mercredi de sa rencontre avec le chef de file de l'opposition et président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo.

Les discussions entre les deux hommes ont porté sur le processus électoral, la lutte contre le développement du " fondamentalisme religieux" en Guinée et la recherche d'une solution de paix durable au Mali, pays voisin de la Guinée, a indiqué le porte-parole de la présidence guinéenne Kiridi Bangoura, dans un communiqué rendu public à l'issue de la rencontre.

A sa sortie de cette rencontre avec le chef de l'Etat, M. Diallo a aussi exprimé sa satisfaction sur le résultat de l'audience et l'optimisme quant à l'aboutissement de leurs revendications, en soulignant le caractère fécond de cette rencontre.

"Nous avons rappelé nos revendications au président, qui nous a assuré de sa disponibilité à écouter les deux parties, mouvance et opposition, de sa volonté de se mettre au-dessus de la mêlée", a dit M. Diallo, avant d'indiquer que le président Condé a promis de s'impliquer davantage pour apporter une réponse aux revendications des partis de l'opposition.

Selon lui, les partis politiques de l'opposition demandent à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de suspendre ses activités pour favoriser le dialogue afin de trouver un consensus sur le déroulement du processus électoral.

Par ailleurs, une source proche du président de l'UFDG a noté que l'on prépare la relance du dialogue, car le président Condé aurait évoqué son intention d'exhorter les ministres de son gouvernement à renouer les pourparlers avec la classe politique de l'opposition, afin de faire des propositions concrètes de sortie de crise.

Au terme de cette rencontre tant attendue entre MM. Condé et Diallo, les responsables des partis de l'opposition comptent se réunir en session restreinte pour décider des actions à entreprendre, a confié un responsable de l'UFDG.

"Le président est dans son rôle d'écouter chacune des parties, afin de trouver un consensus. Et ces rencontres périodiques permettent au président de maintenir les contacts avec la classe politique", a affirmé par M. Bangoura.

Le 8 mai, le président Condé a reçu en audience Mme Nantou Chérif Konaté, de la mouvance présidentielle, pour discuter des questions relatives aux élections.

L'opposition exige notamment l'oragnisation des élections municipales avant le scrutin présidentiel, prévu le 11 octobre prochain, alors que selon le programme de la CENI, les élections municipales auront lieu en mars 2016.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×