Le président guinéen appelle à l'effort national pour vaincre Ebola

Index 172

Le président guinéen Alpha Condé a, au cour d'une conférence de presse tenue mardi, lancé un appelle pour une mobilisation des efforts internes, afin de vaincre définitivement l'épidémie de fièvre Ebola, qui sévit dans le pays depuis plus d'un an.

"Il est extrêmement important qu'on mette fin à Ebola", a-t-il déclaré, car cette maladie a eu des conséquences assez négatives sur la vie sociale et économique da la Guinée.

Il a invité les populations et les partenaires sanitaires à multiplier les efforts de sensibilisation, de communication et d' implication de la communauté pour changer les comportements et faire anéantir la réticence de certaines localités.

Le président Condé a annoncé des mesures drastiques contre tous ceux qui cachent les malades dans les villages ou procèdent à des enterrements non sécurisés suites aux décès communautaires.

Désormais les coupables d'enterrements non sécurités, de transports des corps et les cas de morts qui transitent par les cabinets ou cliniques privés seront poursuivis par la loi.

Pour réussir à lutter contre la fièvre Ebola d'ici mi-avril, le chef de l'Etat guinéen a invité les médias locaux à s'impliquer activement dans la conception et la diffusion des messages ( surtout en langue nationale) envers les populations pas suffisamment informées.

Le gouvernement guinéen et les partenaires sanitaires notamment l'OMS et Médecins sans frontières comptent déployer des laboratoires mobiles dans les quartiers et villages pour faciliter le teste de dépistages d'Ebola sur les corps des décès communautaires, a révélé le Président de la république.

Ce qui, estime-t-il, va réduire considérablement le risque de contamination lors des cérémonies funèbres organisées à l'occasion de chaque mort dans les familles guinéennes.

"Tout Guinéen doit être concerné par la question d'Ebola et faire en sorte que la propagation de la maladie ne passe par lui", a conseillé Alpha Condé.

Avec plus de 1 000 personnes guéries d'Ebola et une tendance à la baisse observée ces deniers temps, le président Alpha Condé a émis l'espoir que cette maladie sera vaincue bientôt "s'il n'y a pas de relâchement dans l'élan de la lutte" entamé depuis au début de l'épidémie.

Pour lui, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale projettent d'organiser une conférence des bailleurs pour examiner les possibilités d'assister les économies des pays affectés par la fièvre Ebola.

D'où la nécessité pour la Guinée d'éradiquer la maladie d'ici la première quinzaine du moi d'avril de cette année.

"Ebola n'est pas une affaire politique encore moins une affaire du gouvernement", a affirmé M. Condé, avant d'ajouter que "c'est une affaire nationale" et qu'il faut un sursaut national pour la vaincre.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×