Les camps: Boiro et Kindia: le témoignage de « Petit Barry »

13451
Dr Mamadou B. Barry est un rescapé de ces camps que j’ai eu l’occasion de filmer il y a plus de deux ans. Je ne connaissais pas Dr Barry, j’étais en séjour à New Jersey et je venais de recueillir le témoignage de Mme Diallo Telli quand Dr Sow de Chicago me demanda si j’avais écouté l’émission radio du grand journaliste Paps avec Dr Barry.
Je n’avais pas écouté l’émission et comme Dr Sow était en vacance à New York, il fut facile d’organiser une rencontre, ainsi, Dr Sow, Paps, Doukouré (le beau frère à Dr Barry) et moi allèrent chez Dr Barry, pas loin de New York.
 
L’accueil fut très sympathique, ma surprise fut de savoir que Dr Barry et sa femme lisent mes articles, ils pensaient comme beaucoup d’autres, que je résidais en France ou en Europe en tout cas.
Avec la caméra d’Amadou Diallo d’Aminata.com, j’ai pu filmer le témoignage.
 
Ensuite, je suis retourné dans mon bled à Minnesota tout en demandant à Dr Barry de me fournir plus tard, des photos pour l’illustration.
Dr Barry devait effectuer une mission au compte des Nations Unies donc d’attendre son retour et moi je devais aller en Guinée pour le documentaire du Hafia.
 
C’est ainsi qu’en treize mois, je suis allé trois fois en Guinée pour des séries de reportages et dans l’attente des photos, le projet de Dr Barry est resté dans mes tiroirs.
Passé depuis belle lurette à la haute définition, j’avoue que j’avais quelque peu oublié mes bandes.
 
 En cherchant un sujet, je suis tombé sur les bandes de Dr Barry et là j’ai réalisé qu’il y a plus de deux ans qu’elles sont avec moi donc je croyais sincèrement que certaines images étaient abimées, à ma grande surprise elles sont toutes intactes.
Un compatriote en Guinée a eu l’idée d’emprunter mon portable sans demander mon avis, du coup j’ai encore du mal à joindre certaines personnes, c’est pour cela que j’avais téléphoné à Dr Sow pour avoir les contactes de Dr Barry.
 
Cela faisait longtemps, Dr Barry et sa femme furent encore très sympathiques, j’ai affirmé mon intention de diffuser le témoignage, Dr Barry m’a dit de l’envoyer d’abord le texte avant diffusion. Je lui ai dit que ce sont des images pas un texte (il ne se souvenait plus), j’ai rapidement fait un extrait que je lui ai envoyé via youtube.
.
Il m’a promit de le regarder et de me faire signe, voilà que des semaines passent, toujours rien.  Finalement, c’est mon ami Amadou Saikou de Washington DC, qui m’a dit que depuis que Dr Barry a perdu un de ses fils, qu’il a du mal à se retrouver. Ceci expliquant peut être cela.
 
C’est à la lecture du témoignage de Monsieur Abass Bah sur le camp Boiro que je me suis décidé à finir le montage de celui de Dr Barry et de le diffuser.
 
Vers la fin Dr Barry dit « nous qui avons eu la chance de sortir vivant, nous avons le devoir de témoigner » et moi de penser que nous qui avons l’opportunité de recueillir des témoignages, nous avons l’obligation de les diffuser.
 
Voilà pourquoi je n’ai plus attendu les photos d’illustration, ni le feu vert de Dr Barry (j’espère qu’il ne m’en voudra pas pour cela).
Je ne fais ni commentaire, ni analyse, je n’ai rien ajouté, ni rien enlevé, un témoignage d’1h36.
 
Je profite de l’occasion pour présenter mes condoléances à Dr Barry et sa famille et pour remercier Amadou Diallo, Doukouré, Paps et Dr Sow.
 
Les images sont sur theatelevision.com, elles sont sur ma page facebook et voici le lien.
 
 
 

Paul THEA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site