Les militaires retraités réclament une prise en charge pécuniaire

Retraites

Environ 4.200 militaires guinéens mis à la retraite depuis 2011 ont réclamé mardi, lors d'une assemblée générale ordinaire, leur prise en charge pécuniaire, pour faire face à leur difficulté quotidienne de survie.

Confrontés à une précarité de vie, ces militaires retraités accusent le gouvernement d'indifférence et de négligence vis-à-vis de leurs situations familiales de plus en plus embarrassantes.

Conformément aux termes de référence du programme de reforme des services de défense et de sécurité avec l'appui financier des Nations Unies, le gouvernement guinéen avait décidé d'engager un processus d'identification des militaires ayant rempli les conditions de retraite normale.

Ainsi, plus de 9 millions de dollars avaient été débloqués par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), grâce aux fonds de consolidation de la paix de l'ONU.

Ce financement a également permis de procéder au récemment biométrique de tous les agents défense et de sécurité en activité ou décédé.

Face à la grogne des militaires retraités, le ministre délégué à la Défense nationale Abdoul Kabèlè Camara a apporté un démenti formel aux allégations des plaignants.

Pour lui, les partenaires onusiens et le gouvernement guinéen se sont acquittés de leur devoir en payant les primes de départ à la retraite à tous les militaires concernés par la présente reforme.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site