Présidentielle: les explications du porte-parole de la CENI sur la hausse de la caution

Kebe

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) déploie, depuis le 10 aout 2015, des missions sur l'ensemble des 38 circonscriptions électorales du pays, pour l'affichage et la correction des listes électorales provisoires.

Pour le bien fondé de cette opération cruciale, le porte-parole de la CENI était devant les hommes de médias  vendredi 14 aout à la Maison de la presse.En introduisant la rencontre, le directeur adjoint du Département communication de la CENI a dit aux journalistes que la rencontre consiste à un  point de presse. Aux dires du commissaire  Charles André Soumah, son institution ne tardera pas a organiser une conférence de presse aucours de laquelle, toutes les questions  seront abordées.

« Ces missions, d’une durée de 15 jours, visent à corriger toutes les anomalies liées à la récente révision exceptionnelle des listes électorales, en vue de doter la CENI d'un fichier électoral propre et actualisé, conformément au Code électoral en vigueur.

Pour ce faire, les commissaires et assistants techniques, ainsi que les membres des démembrements de la CENI, sont à pied d'œuvre pour gagner le pari, celui de rendre propre les listes électorales, en vue de garantir la transparence de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015. C’est par ces précisions que le porte-parole de la CENI, directeur du Département Juridique et Contentieux  a introduit son exposé.

Pour Me. Amadou Salif  Kébé, l’atteinte de ces objectifs passe par les points suivants :

- Superviser l’affichage et la correction des listes électorales issues de la révision de 2015

-  s’assurer que les listes provisoires sont affichées dans toutes les  circonscriptions électorales et les demandes de correction issues du terrain, sont prises en compte "Article 23 du code électoral"

-  encadrer les corrections administratives des données des requérants " Article 25 du code électoral"

-  actualiser la cartographie des bureaux de vote de chaque circonscription en collaboration avec les parties prenantes locales du processus électoral "Article 68 du code électoral"

-  remonter les fiches et autres informations au site central pour traitement et ce suivant la procédure définie par le département Planification de la CENI " Article 28 et 29 du code électoral"

-  récupérer près des démembrements les listes des membres des commissions de distribution des cartes d’électeurs "Article 34 du code électoral"

-  remonter les demandes de corrections administratives transcrites sur les fiches tous les 4 jours

-  collecter et remonter les informations au Call center et au site central.

A la question de savoir pourquoi le cautionnement de la candidature pour la présidentielle est passé de 400 millions en 2010 à 800 millions de nos francs en 2015, le porte-parole répond que la loi demande la mise en place d’une commission financière composée des représentants du ministère des finances, de l’administration du territoire, de la CENI et des partis politiques désireux de prendre part au scrutin pour faire une proposition  adressée au président de la CENI pour appréciation.

Selon Me. Salif Kébé, l’on a tenu compte du coût  de la vie et de la hausse des prix des intrants, dont la confection des bulletins. Il soulignera que dans la sous-région, la situation est presque la même. "Nous avons aussi constaté qu’autour de nous, dans certains pays, les cautions ont connu des augmentations".  Il ajoute que les dépenses de campagne sont plafonnées à  20 milliards de francs. Le contrôle de la dépense de campagne, relève selon Me Kébé, de la cour des comptes.

Source: CENI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site