Une fille grièvement blessée par balle dans les heurts à Conakry

000 par8147224 0

Une jeune écolière âgée d'une dizaine d'année a été grièvement blessée jeudi par balle lors des heurts qui ont éclaté entre les militants de l'opposition et les forces de l'ordre en banlieue de Conakry. La victime, Dauphine Magassouba, a été atteinte par balle alors qu'elle était venue rendre visite à sa famille à Hamdallaye, localité située sur la route "Le prince".

Ce jeudi, les partis politiques de l'opposition ont appelé leurs militants et sympathisants à observer une journée "ville morte" en signe de protestation contre le coût élevé de la vie et pour exiger la baisse du prix des produits pétroliers à la pompe.

Des affrontements ont été signalés dans certains endroits de la ville de Conakry entre des agents de sécurités et des militants, avec des jeunes manifestants qui ont barricadé des routes et brûlé des pneus dans le but de bloquer la circulation.

Durant cette journée "ville morte", des boutiques et des magasins implantés sur l'axe routier entre Hamdallaye et Cosa et passant par Bambeto, considéré comme le fief de l'opposition, sont resté fermés durant la journée.

Toutefois, dans l'autre partie de la ville, notamment sur la route "Fidel Castro" et la corniche nord, la circulation était très dense et les marchés étaient remplis de monde.

Dans la commune de Kaloum (centre administratif et des affaires) de la capitale guinéenne, les services de l'administration centrale ainsi que les services privés (banques, assurances) ont travaillé sans aucune interruption.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site