Algérie-Guinée: une convention de coopération et d'un mémorandum d'entente dans le domaine judiciaire

6da93d67cd7fe8157af087d1e0633698 m

La convention a été signée, pour la partie algérienne, par le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, et le ministre d'Etat, ministre de la Justice, Garde des sceaux, Cheikh sako, pour la partie guinéenne.

A cette occasion M. Louh a affirmé que la signature de cette convention de coopération et de ce mémorandum d'entente, ouvrira la voie à un "échange d'expériences" entre les deux pays et "permettra de tirer profit de la  pratique optimale dans les domaines juridique et judiciaire", relevant que "la réforme et le renforcement de la Justice, en tant que garant des droits et des libertés, était un objectif commun en Afrique".

"La coopération judiciaire et l'échange d'expériences sont devenus des mécanismes importants dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, principalement le terrorisme", a-t-il ajouté.

Le ministre de la Justice a souligné que "la politique éclairée du président de la République en termes d'objectifs que partage l'Algérie avec les pays amis, dont la Guinée, pour asseoir la paix, la stabilité et la solidarité en Afrique, sous-tend la mise en place du cadre institutionnel visant à renforcer la coopération avec ces pays, particulièrement dans les domaines juridique et judiciaire et contribuer, ce faisant, à la concrétisation des profondes réformes du secteur de la Justice".

"Les objectifs tracés pour la réforme commencent à se traduire dans l'adaptation de l'action judiciaire aux règles et normes internationales d'un procès équitable et la facilitation de l'accès à la justice", a estimé le garde des Sceaux.

Se réjouissant de cette signature et du développement qu'à connu le secteur de la justice en Algérie à la faveur des actions de modernisation engagées, le ministère guinéen de la Justice a affirmé que l'Algérie était un "modèle" à suivre en la matière, et que son pays misait sur l'intensification de la coopération bilatérale pour promouvoir son secteur de la Justice.

Mettant en avant les relations historiques existant entre les deux pays et la contribution de l'Algérie à la formation, dans les années 70, de cadres guinéens du secteur de la justice, le ministre guinéen a invité M. Louh à  effectuer une visite en Guinée pour renforcer la coopération bilatérale.

En marge de la cérémonie de signature, les deux ministres ont visité le Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique sis au niveau du ministère, et ont reçu des explications sur les différentes  opérations de modernisation qu'à connu le secteur, notamment la mesure du bracelet électronique, entrée en vigueur récemment.

Source: APS

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×